Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Défait par Al Ahly, le WAC d’ores et déjà au pied du mur

Les Rouges acculés au sans faute lors de la phase retour




Le WAC s’est incliné, dimanche au stade Borj Al Arab à Alexandrie, devant la formation égyptienne d’Al Ahly sur le score de 2 à 0, et ce pour le compte de la troisième journée du groupe D de la Ligue africaine des clubs champions.
S’il y a une victoire méritée, l’on peut dire autant pour la défaite. Et la déroute des Rouges, la seconde d’affilée, peut être qualifiée ainsi du moment où le Wydad a fait figure de bleu lors de cette partie disputée devant un peu plus de 10.000 spectateurs, ravis de voir leur équipe dominer un adversaire complètement dépassé par les évènements, ne parvenant à orchestrer qu’une ou deux actions tout au long du match.
Les Rouges ont joué au rythme du National du Caire, fonçant ainsi tout droit dans le piège qui leur a été tendu. Au cours du premier half, les joueurs d’Al Ahly ont appuyé sur le champignon et au lieu de baisser la cadence, les hommes de Houcine Ammouta ont suivi le tempo pour encaisser le premier but à la 26ème minute de jeu par l’entremise de Moemen Zakaria.
En seconde période, c’est Al Ahly qui a réussi, une fois encore, à imposer son style de jeu, se contentant de gérer et d’imprégner un faux rythme à la rencontre. Les Wydadis n’ont fait, malheureusement, que suivre, encaissant un deuxième but à la 76ème minute, œuvre du Nigérian Junior Ajay.
Entre ces deux réalisations, le WAC avait réclamé un penalty suite à une faute de main sur la ligne de but. Il n’a pas été sifflé par l’arbitre tunisien Youssef Essrayri qui a dû faire dans la compensation en n’accordant pas non plus un tir au but aux Cairotes lors de la seconde période.
A l’issue de cette confrontation, le coach du Wydad, Houcine Ammouta, a déploré «le manque d’efficacité de ses protégés comme c’était le cas dans bon nombre de matches». Et d’ajouter que «les changements effectués, l’intégration de Haddad et d’Ondama, n’ont pas débouché sur le résultat escompté», avant de reconnaître que «c’était une victoire méritée d’Al Ahly».
L’entraîneur d’Al Ahly, Houssam El Badri, a fait savoir qu’il était sûr que «le Wydad allait jouer avec une certaine réserve, ce qui m’a amené à procéder à un rapprochement des lignes et à demander à mes joueurs de se montrer vigilants et de saisir les opportunités qui allaient se présenter».
Mission pleinement accomplie pour l’équipe d’Al Ahly, octuple champion d’Afrique, que le Wydad  recevra le 21 juin courant au Complexe Mohammed V à Casablanca. Un math à enjeu capital pour les champions du Maroc qui n’ont plus aucune alternative que la victoire s’ils veulent raviver leurs chances de qualification au prochain tour. Avec trois unités au compteur, ils accusent désormais un sérieux retard de quatre points, sur Al Ahly qui partage la pole position avec l’équipe zambienne de Zanaco, vainqueur samedi à Lusaka (2-1), de son homologue camerounaise de Coton Sport qui ferme la marche avec 0 point.
A noter que seules les deux premières équipes de chaque groupe baliseront leur chemin pour le stade des quarts de finale qui se jouera en aller et retour respectivement les 8, 9 et 10 septembre ainsi que les 15, 16 et 17 dudit mois.

Mohamed Bouarab
Mardi 6 Juin 2017

Lu 957 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs