Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

De Diam’s à Stromae, Vitaa se confie




De Diam’s à Stromae, Vitaa se confie
En pleine promotion pour son dernier album «J4M», Vitaa a accordé un entretien à nos confrères de Paris Match. La chanteuse y parle de sa récente collaboration avec Stromae, de sa relation avec son premier mentor Diam’s et de son plus grand rêve pour cette année.

Cela fait un bail que Vitaa est sur nos ondes. Tout avait d’ailleurs si bien commencé. D’abord avec «A fleur de toi», la chanteuse à la voix cristalline avait fait le carton de la décennie pour une artiste r’n’b : plus de 900.000 exemplaires vendus et une notoriété tout acquise. Quelques mois plus tard, avec son duo «Confessions nocturnes» avec la princesse du rap Diam’s, Vitaa avait alors fini d’asseoir sa suprématie. La grande époque pour les deux femmes. Si l’une a décidé aujourd’hui de prendre le large pour mieux vivre loin des projecteurs, Vitaa compte toujours imposer sa voix avec son nouvel album, «J4M».
Et qui dit nouvelle ère musicale, dit nouvelle collaboration. Vitaa a fait une rencontre qui a déclenché une véritable passion. Florissante et pérenne. Car pour son dernier album, la chanteuse a travaillé sur deux morceaux avec le talentueux Stromae. D’abord sur «Peine & pitié», puis sur l’excellent «Comme d’hab». Et ce travail en commun n’est pas terminé puisque la star belge a accepté de travailler sur le clip de Vitaa cet été. «On tourne la vidéo de “Comme d’hab” fin juillet», explique-t-elle à Paris Match. «Avec Paul, on a écrit le synopsis. Si on arrive à faire ce qu’on désire ça va être incroyable». Elle poursuit visiblement stimulée par ce projet : «Il va s’impliquer dans le clip, il va même chapeauter la direction artistique. Il sera là sur le tournage.
C’est important pour nous car cette chanson on l’a vraiment écrite ensemble, en parlant de notre quotidien et de notre vision de la vie. C’était une vraie discussion. J’adore ce titre, c’est mon préféré de l’album».
Si cette rencontre a été immédiatement un coup de foudre artistique, Vitaa avoue sans hésiter que Stromae est aussi une vraie rencontre humaine. Fluide pour ne pas dire évidente. «Ça se passe tellement bien entre lui et moi. Paul travaille avec beaucoup de monde, c’est rare une rencontre pareille, on se comprend musicalement», confie-t-elle à nos confrères de Paris Match avant d’ajouter : «On se connaît depuis longtemps mais on n’avait jamais eu l’occasion de travailler ensemble.
C’est un être ouvert aux autres, tellement audacieux sur le plan musical, tellement riche sur le plan humain. Si j’avais pu, j’aurais fait tout l’album avec lui, mais il est arrivé sur la fin du projet. J’ai une vraie frustration !» (Rires) Alors quand on demande à la chanteuse si dans un futur proche ou lointain elle compte travailler à nouveau avec la star belge, elle ne peut nier l’envie mais ne peut l’affirmer haut et fort. «On continue à travailler ensemble, on s’écrit tout le temps… alors ce n’est pas exclu un jour !»

Vendredi 7 Juillet 2017

Lu 618 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif