Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Dans l'Himalaya, le tigre prend de plus en plus de hauteur


Libé
Samedi 10 Février 2024

Vivant normalement en basse et moyenne montagne, le tigre de l'Himalaya s'aventure de plus en plus souvent en haute altitude, tutoyant les 4.000 mètres, sous l'effet de la pression humaine et du changement climatique, selon des chercheurs indiens.

Des appareils photo automatiques disposés dans le Sikkim, dans l'Himalaya indien, ont livré "de nombreuses images" de ces félins à des altitudes allant jusqu'à 3.966 mètres, a révélé le Wildlife Institute of India (WII), l'Institut indien de la vie sauvage.

Contrairement à la panthère des neiges, qui évolue naturellement à très haute altitude, les tigres du Bengale préfèrent en principe les forêts des fonds de vallées du massif, relève Qamar Qureishi, responsable de recherche au WII.
"Le fait qu'ils montent dans les montagnes prouve qu'ils sont sous pression", souligne ce biologiste.
Des tigres avaient déjà été ponctuellement repérés à plus de 4.000 mètres au Népal et au Bhoutan, deux autres pays himalayens.

Mais ce nouveau résultat montre une accélération du phénomène en Inde, où les précédents records s'étaient établis à 3.602 mètres en 2019 et à 3.640 mètres il y a un an, rappelle Anurag Danda, directeur de la branche indienne de l'organisation WWF.
Pour Pooja Pant, chercheur au WII, la cause majeure de cette évolution relève selon toute probabilité "du changement climatique et de l'accroissement de la pression humaine".

Pranabesh Sanyal, expert en tigres basé à Calcutta, rappelle que "les températures en haute altitude ont augmenté plus vite que celles en-dessous de 2.000 mètres au cours des deux dernières décennies", offrant la possibilité d'un "nouvel habitat" au tigre.
L'espèce fait aussi face... à l'accroissement de sa population, rappelle M. Qureishi.

Estimée à 40.000 individus au moment de l'indépendance en 1947, la population de tigres du pays est tombée à 1.411 têtes en 2006, avant de repasser la barre des 3.000 à la faveur de programmes de protection.
En un demi-siècle, l'Inde a en effet triplé les espaces protégés, les portant à près de 76.000 kilomètres carrés, une superficie supérieure à celle du Sri Lanka voisin.

La plupart des 53 réserves naturelles du pays restent toutefois de "petites îles dans un océan d'exploitation non durable des espaces", a cependant relevé le Rapport indien sur l'état du tigre.
La pression sur le grand félin "s'accroît partout", confirme Shrikant Chandola, ancien chef de l'administration des forêts de l'Etat himalayen de l'Uttarakhand.
"Le nombre de proies diminue" et "les jeunes tigres chassent les tigres plus âgés" hors des meilleurs territoires, souligne ce spécialiste.

Les tigres deviennent également plus agressifs envers les humains: en janvier, une attaque a fait trois morts et deux blessés près de la réserve de Corbett, dans l'Uttarakhand, provoquant la colère de la population.
Son directeur, Dheeraj Pandey, multiplie les campagnes de prévention pour éviter les accidents. Mais "on ne peut pas dire à un tigre d'aller ici et pas là", rappelle-t-il.

Alors, de plus en plus de tigres s'échappent vers les hauteurs, comme le suggèrent les travaux du WII.
S'il ne conteste pas le phénomène, Qamar Qureishi pointe toutefois un possible biais technologique dans la multiplication des images du grand félin en haute altitude.

"Il est beaucoup plus facile qu'avant de les photographier, avec le développement des pièges photographiques, des téléphones portables et des appareils à détection thermique", relève-t-il.


Lu 282 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p