Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coupe d'Angleterre :Tielemans et Leicester foudroient Chelsea


Coupe d'Angleterre :Tielemans et Leicester foudroient Chelsea
Leicester a remporté la première Coupe d'Angleterre de son histoire, samedi, en battant le Chelsea de Thomas Tuchel (1-0) grâce à une frappe magnifique de Youri Tielemans en pleine lucarne, devant 21.000 spectateurs admis à Wembley.

Cette défaite sonne comme un revers cinglant pour Chelsea, à qui l'égalisation a été refusée par la VAR à une minute de la fin du temps réglementaire, à deux semaines de la finale de la Ligue des Champions à Porto contre Manchester City. Toujours pas assurés de disputer la prochaine C1 via le championnat, les Londoniens ont encore trois matches cette saison, deux en Premier League, et leur finale européenne, pour éviter une énorme désillusion. "Je pense qu'on a juste manqué d'un peu de réussite aujourd'hui. Je ne vois pas comment Leicester aurait pu gagner ce match sans ce tir dans la lucarne sorti de nulle part", a estimé l'Allemand après la rencontre, assurant ne rien avoir à reprocher à ses joueurs. Pour les Foxes, qui avaient perdu leurs quatre finales précédentes dansla compétition, la dernière remontant à 1969, c'est la récompense d'un travail de longue haleine mené par Brendan Rodgers depuis son arrivée en février 2019.

"La Coupe d'Angleterre, partout dans le monde, mais surtout dans la culture britannique, est un moment tellement à part", a estimé celui qui restait jusqu'ici surtout associé au titre qu'il avait laissé échapper avec Liverpool en 2014, alors que les Reds comptaient cinq points d'avance à trois journées de la fin. Disputée devant 21.000 personnes, dans le cadre de l'assouplissement progressif des mesures anti-Covid par le gouvernement britannique, cette rencontre n'a pas atteint des sommets en termes de spectacle, malgré son final dramatique. Elle a confirmé la solidité défensive de deux équipes, portées vers un jeu de transition qui n'a pas vraiment trouvé à s'exprimer samedi. Premier entraîneur allemand sur le banc d'une finale de Coupe d'Angleterre, Tuchel, ancien coach du Paris SG, n'a pu, une fois encore, que constater les difficultés de son équipe à créer le danger. Et si Leicester n'a pas non plus eu pléthore d'occasions, il a su profité d'un ballon récupéré près de la ligne médiane et transmis à leur métronome belge du milieu de terrain pour faire la différence. D'une frappe du droit tendue, Tielemans a trouvé la lucarne droite d'un Kepa qui n'a rien pu faire (1-0, 63e) pour faire chavirer les supporters de Leicester. En face, les Blues ont certes dominé et eu la possession, mais ils n'ont que très rarement inquiété le gardien adverse avant le dernier quart d'heure. Dans une défense abandonnée par son leader, Jonny Evans, blessé dès la 34e minute, le jeune Français Wesley Fofana, 20 ans, a particulièrement brillé, à l'image d'une première saison impressionnante de maturité et de décontraction.

Juste avant la demi-heure de jeu, la défense centrale de Chelsea avait eu la meilleure opportunité, Cesar Azpilicueta manquant d'un rien de la tête un ballon effleuré par Timo Werner, après une combinaison entre Thiago Silva et Antonio Rüdiger (29e). Les Blues se sont ensuite montrés plus pressants en fin de match, une tête de Ben Chilwell étant effleurée par Kasper Schmeichel et détournée sur le poteau (78e), avant que le portier international danois ne réalise une parade exceptionnelle sur une volée de Mason Mount (87e). "C'est un gardien de classe mondiale qui n'a pas la reconnaissance qu'il mérite parce qu'il est tellement régulier et il a une telle concentration (...) j'ai beaucoup de chance de l'avoir", l'a complimenté Rodgers après le match.

Chelsea, chez qui Olivier Giroud avait remplacé, à la 83e, un Timo Werner une nouvelle foistrop discret, a pourtant bien cru égaliser sur un but contre son camp des Foxes, à la 89e. Mais la VAR a annulé le but pour un hors-jeu de Chilwell au départ de l'action. Champion d'Angleterre surprise en 2016, Leicester écrit une nouvelle belle page de son histoire et offre aussi un beau cadeau à Jamie Vardy, son buteur, qui est devenu le premier joueur de l'histoire à avoir disputé sur ses 14 ans de carrière tous les tours de la Coupe d'Angleterre, du premier tour préliminaire, quand il jouait en amateur, à la finale.

Libé
Dimanche 16 Mai 2021

Lu 447 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Mondial biennal: La Fifa convoque un sommet

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Ligue des champions: Ronaldo libère Manchester

Jeudi 21 Octobre 2021 - 18:00 Classement FIFA: L’EN dans le Top 30

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS