LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Consécration mondiale. Le Maroc décroche son Mondial

La candidature maroco-ibérique plébiscitée

Vendredi 6 Octobre 2023

Après des décennies de travail acharné, de détermination et de persévérance, le Maroc se hisse enfin au sommet du monde du football en tant qu'hôte de l'événement sportif le plus prestigieux de la planète.

Les Confédérations africaine, européenne et sud-américaine de football se sont, en effet, accordées autour d’une candidature unique pour le Mondial 2030, présentée par le Maroc, l’Espagne et le Portugal avec trois matchs en Amérique du Sud.

Entre le besoin de désigner la meilleure candidature et le désir de célébrer les cent ans de la première édition en Uruguay, la FIFA n'a pas tranché. Maroc, Espagne et Portugal organiseront donc l'évènement mais trois matchs auront lieu en Amérique du Sud, plus précisément en Uruguay, en Argentine et au Paraguay. Selon toute vraisemblance, ces trois matchs prévus à Montevideo, Buenos Aires et Asuncion auront lieu en début de compétition. Montevideo devrait également être le cadre d'une cérémonie de commémoration de l'édition de 1930.

L’instance du football doit encore valider les critères techniques et n’entérinera officiellement cette décision que fin 2024, mais l’approbation unanime de ce dossier, unique candidat, par le conseil de la FIFA, ne laisse aucun doute.

L’annonce a été faite via un communiqué du Cabinet Royal. «Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, a le grand plaisir d’annoncer au peuple marocain que le Conseil de la FIFA vient de retenir à l’unanimité le dossier Maroc-Espagne-Portugal comme candidature unique pour l’organisation de la Coupe du monde 2030 de football», rapporte ledit communiqué.

«Cette décision du Conseil de la Fédération internationale de football salue et reconnaît la place de choix du Maroc dans le concert des grandes nations», précise la même source. Et d’ajouter : «Sa Majesté le Roi adresse, à cette occasion, Ses félicitations au Royaume d’Espagne et à la République du Portugal, tout en réitérant l’engagement du Royaume du Maroc à travailler en parfaite synergie avec les instances en charge du dossier dans chacun des pays hôtes».

En effet, la décision de la FIFA de choisir le Maroc, l'Espagne et le Portugal comme hôtes conjoints de la Coupe du monde 2030 est un hommage à l'engagement et à la passion du Maroc pour le sport. Le Royaume a mis en place une candidature solide, mettant en avant ses infrastructures de classe mondiale, sa culture accueillante et sa position géographique stratégique qui fait le lien entre l'Europe et l'Afrique.

Il faut dire que ce tournoi à six pays, se jouant sur trois continents, est une véritable révolution dans le monde du football. Après la Coupe du monde 2026 qui sera organisée conjointement par les Etats-Unis, le Canada et le Mexique, cette édition de 2030 élargit davantage l'envergure du tournoi, rassemblant l'Amérique du Sud, l'Europe et l'Afrique dans une célébration unique du football. «Dans un monde divisé, la Fifa et le football réunissent», a déclaré le président de la FIFA, Gianni Infantino, dans un communiqué.

Les stades modernes et la passion pour le football au Maroc, en Espagne, comme au Portugal, trois pays aux cultures riches et diverses, garantissent une expérience inoubliable pour les joueurs et les supporters du monde entier. Le Maroc, en particulier, fera l'histoire en accueillant des matchs de la Coupe du monde pour la première fois, tout comme le Portugal.
En tant que Marocains, nous sommes prêts à accueillir le monde. Nos stades seront prêts à briller sous les feux des projecteurs, nos villes seront prêtes à accueillir des millions de visiteurs venus des quatre coins de la planète et notre hospitalité légendaire sera au rendez-vous pour garantir que tous se sentent chez eux.

«Je suis convaincu qu'avec le Maroc et le Portugal, nous organiserons la meilleure Coupe du monde de l'histoire», a affirmé le président par intérim de la Fédération espagnole de football (RFEF), Pedro Rocha, cité dans un communiqué commun des trois fédérations. De son côté, Fernando Gomes, le président de la Fédération portugaise, a souligné «une expérience organisationnelle inégalée qui marquera certainement l'avenir de la compétition». Pour sa part, le président de la FRMF, Fouzi Lekjaa, a estimé qu’il s’agit d’un «moment important dans l'histoire du Maroc, une grande réalisation sous la direction de Sa Majesté le Roi Mohammed VI». «C'est un honneur et une responsabilité que nous avons devant nous et un privilège de joindre nos forces avec le Portugal et l'Espagne pour préparer un dossier de candidature qui, j'en suis sûr, marquera l'histoire et poussera l'organisation de la compétition à un niveau inédit», a-t-il précisé.

Cette co-organisation avec l'Espagne et le Portugal est plus qu'une simple compétition sportive, c'est une opportunité pour le Maroc de briller sur la scène mondiale et de montrer au monde entier son profond amour pour le football et son dévouement pour ce sport qui unit les nations. Le Maroc est prêt, le monde l'attend avec impatience, et l'histoire du football s'apprête à écrire un nouveau chapitre passionnant. 

La Coupe du monde du Centenaire débutera là où tout a commencé en 1930, avant que le reste de la compétition ne se joue donc entre le Maroc, l’Espagne et le Portugal. L’un des trois pays accueillera également la cérémonie d’ouverture, comme le prévoient plusieurs médias étrangers qui dévoilent les détails de cette nouvelle formule, dont le média britannique «The Athletic».

«Les Uruguayens champions. 100 ans après, nous serons encore au centre des attentions du monde entier. C'est une belle reconnaissance pour les pionniers qui construit l'histoire du football. Merci», s'est réjoui Luis Lacalle Pou, le président de la République d'Uruguay. Le voisin argentin n'a pas non plus caché sa joie. «Aujourd’hui est un jour férié pour la Conmebol. Il a permis au Mondial de revenir légitimement en Argentine», a indiqué Claudio Tapia, le président de la fédération argentine de football dans des propos relayés par le quotidien Olé.

Mehdi Ouassat 
 

Mehdi Ouassat

Lu 848 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter