Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile




Confiné en famille, Michel Drucker se rend utile
Éternel hypocondriaque, comment Michel Drucker (77 ans) gère-t-il cette période de confinement ? Actuellement à Eygalières dans sa résidence secondaire, l'animateur a décidé d'aider les commerçants et les habitants de la ville en confectionnant lui-même des masques.
Interviewé par Cyril Hanouna dans TPMP, il explique avoir mis à contribution sa fille adoptive Stéfanie et sa petite fille Rébecca. "Avec ma fille et ma petite-fille, on a sorti la machine à coudre le soir, et nous fabriquons des masques. Pour les mettre à la disposition des commerçants, qui en ont bien besoin, dont mon pharmacien qui n'en avait plus, et pour les résidents de la maison de retraite de mon village... " Une très belle initiative de la part de cette figure incontournable de la télévision française en période de pandémie.
Mais ce n'est pas tout. Michel Drucker ne se contente pas de confectionner des masques. Le présentateur de Vivement Dimanche envoie également tous les deux jours des vidéos personnalisées à plus de 7000 maisons de retraite en France. Il expliquait au micro d'Europe 1 : "Je suis le plus vieux de la télé, je trouve donc normal que ce soit moi qui m'adresse aux anciens". Dans ses vidéos, l'époux de Dany Saval partage son quotidien avec sa femme, ses enfants, son chien (membre de la famille à part entière) et raconte également des souvenirs et des anecdotes de son parcours à la télévision.
Interviewé par La Provence, il confie avoir été prévenu par son frère Jacques (épidémiologiste) de la dangerosité du coronavirus. "Il m'a dit que la situation était grave et que l'obligation de rester chez soi allait durer plus de quinze jours. Que c'était une course contre la montre pour trouver le vaccin et qu'il fallait se montrer extrêmement prudent."
Michel avait alors eu tout juste le temps de quitter Paris pour rejoindre la Provence - sans oublier bien sûr, de nombreuses bouteilles de gel hydroalcoolique, des gants et plusieurs thermomètres. Mais Michel a raison, actuellement on n'est jamais trop prudent !

Mardi 7 Avril 2020

Lu 611 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.