Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture en apothéose du Festival national de la musique et de l’éducation à Marrakech



Le rideau est tombé à Marrakech sur la 2ème édition du Festival national de la musique et de l’éducation, organisé par l’Académie Régionale de l’Education et de la Formation (AREF) de Marrakech-Safi sous le thème “L’éducation musicale, un levier pour l’instauration d’une école renouvelée, équitable, citoyenne et inclusive”. Dimanche, la cérémonie de clôture de cette manifestation de deux jours a été marquée par un spectacle artistique et musical, présenté par la troupe “Makamat” de la Fondation Mohammed El Ghazouani pour l’épanouissement artistique et littéraire à Marrakech, le Club musical du lycée-collégial “Taha Hussein” dans la cité ocre, la troupe “Sol Fa” relevant de la Fondation Moulay Ismaïl pour le développement artistique et littéraire dans la région d’El Kalâa des Sraghna. Un hommage appuyé a été rendu, à cette occasion, au professeur d’éducation artistique, le maestro Ahmed Awatif, en reconnaissance de ses créations et de sa contribution à l’enrichissement du répertoire musical et de la scène culturelle, à travers une série d’oeuvres artistiques et projets culturels. Au menu figurait aussi une cérémonie de remise de prix et d’attestations aux vainqueurs dans les différentes catégories des concours organisés dans le cadre de cette deuxième édition et ce, dans le strict respect des mesures préventives pour endiguer la propagation de la Covid-19. Ce festival national, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi-cadre 51-17, notamment celles relatives au renforcement des bases d’une école citoyenne, juste et inclusive, ainsi que celles ayant pour objet de promouvoir l’éducation artistique en tant qu’élément essentiel pour le développement de la personnalité des apprenants. Cette manifestation s’assigne aussi pour objectifs d’élever le sens esthétique et le goût artistique chez les élèves, de contribuer à la prospection de futurs talents dans les domaines de la musique et de la chanson, de renforcer le rôle des clubs de musique et des capacités des animateurs et bénéficiaires et de favoriser l’ouverture des établissements scolaires sur leur environnement socioculturel. Cette deuxième édition du festival a été marquée par la participation de l’ensemble des académies régionales de l’éducation et de la formation, à raison de cinq représentants pour chaque AREF, qui ont été sélectionnés à l’issue des phases qualificatives tenues à l’échelle provinciale, dans diverses catégories (chanson hassanie, chanson amazighe, chanson arabe, chanson en langue étrangère, jeu d’un instrument musical). Cette cérémonie de clôture s’est déroulée en présence, notamment du directeur de la coopération et de la promotion de l’enseignement privé et de la vie scolaire au ministère de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Aziz Nahia, du directeur de l’AREF de Marrakech-Safi, My Ahmed Karimi, des directeurs provinciaux de l’éducation nationale au niveau de la région, ainsi que des acteurs et partenaires pédagogiques. 

Libé
Mercredi 26 Mai 2021

Lu 341 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS