Clôture de la 26ème édition du Festival Jazz au Chellah

Lundi 13 Mai 2024

La 26ème édition du Festival Jazz au Chellah s'est clôturée, dimanche à Rabat, après avoir gratifié trois jours durant un public mélomane, par des spectacles musicaux exceptionnels et diversifiés et un florilège mêlant les rythmes du Jazz européen aux différents genres musicaux du paysage artistique marocain.

Le clap de fin du festival a été marqué par une prestation du groupe "Elise Einarsdottir", qui a su mélanger avec maestria le Jazz moderne, le folklore suédois et la voix sublime de la chanteuse Lena Willemark, créant ainsi une fusion musicale harmonieuse, en compagnie de l'artiste marocaine Zahra Regragui, qui a agrémenté ce voyage musical scandinave de rythmes marocains chaleureux.

Le large public de différentes nationalités affluant en nombre sur le site historique de Chellah a également été au rendez-vous avec un spectacle musical du groupe italien "JEMM" qui imprime une touche singulière à sa musique puisée dans l’histoire du riche répertoire de la musique Jazz et des voix envoûtantes africaines et des Caraïbes.

Le groupe italien a été accompagné par le Maâlem Gnaoui "Kania", frère de feu Mahmoud Kania, alias "maître des maîtres", ainsi que ses fils Houssam et Hamza, ce qui a donné un aspect magique au spectacle, offrant un voyage à travers la fusion entre le Jazz européen et la musique gnaoua marocaine aux racines africaines profondes et authentiques.

Dans une déclaration à la MAP, l'ambassadrice de l'Union européenne (UE) au Maroc, Patricia Llombart Cussac, a indiqué que le Festival Jazz au Chellah constitue un rendez-vous de rencontre, d’échange et de dialogue entre différentes cultures au sein de ce site historique de Chellah.

Elle a, dans ce cadre, exprimé sa joie quant à la grande affluence d’amoureux de la musique du Jazz et des rythmes du monde qui ont résonné pendant trois jours, ajoutant que cela traduit la place de choix qu'occupe désormais cette manifestation artistique dans le paysage culturel marocain.

Mme Llombart Cussac a, par ailleurs, noté que cette édition coïncide avec la célébration des pays de l'UE de la Journée de l’Europe, soulignant l'importance de cette date symbolique pour l’Europe qui promeut les idéaux de paix et de dialogue au même titre que le Festival Jazz au Chellah.

Outre les concerts à l’affiche, le programme du festival a connu des master class pour des artistes musiciens et chanteurs, animées par Climène Zarkan, chanteuse du groupe Sarab, Aziz Sahmaoui, chanteur et multi-instrumentiste gnaoua et Adrien Lambinet, tromboniste et compositeur.

Le public a également été au rendez-vous vendredi avec un concert déambulatoire itinérant dans les rues de Rabat, offert par le groupe Salt, avec ses mélodies Jazz fusionnant swing, latin, ska et cajun, empreintes de joie de vivre.

La 26ème édition de Jazz au Chellah est organisée à l'initiative de l’UE, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, la Wilaya de Rabat-Salé-Kénitra, ainsi qu'avec Rabat région patrimoine historique.

Libé

Lu 275 fois

Cinema | Livre | Musique | Exposition | Théâtre







Inscription à la newsletter

LES + LUS DE LA SEMAINE