LibéSport








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

City atomise Arsenal

Vendredi 28 Avril 2023

City atomise Arsenal
En s'imposant avec autorité contre Arsenal (4-1), sous la houlette d'un Kevin de Bruyne étincelant, Manchester City a peut-être fait basculer la course pour le titre de champion d'Angleterre en revenant à deux points des Gunners, mercredi, lors de la 33e journée.
Le classement peut bien encore indiquer qu'Arsenal est premier, les Londoniens ont quitté la pelouse la mine défaite et sans doute sans grandes illusions.

Avec encore deux points de retard, 73 contre 75, mais deux matches de plus à jouer, Manchester City a la main pour conserver son titre, même si son calendrier est très chargé, avec 10 matches encore à jouer dans les cinq semaines et demie qu'il reste à la saison, voire 11 s'ils se qualifient pour la finale de la Ligue des champions en sortant le Real Madrid en demie.

Après avoir concédé trois nuls lors des trois dernières journées et vu son avance fondre, ce match a confirmé qu'Arsenal n'est plus l'équipe qui, il y a un mois, savait forcer la décision.

A l'inverse, City, qui a pris 28 points sur 30 possibles lors des 10 dernières journées, sprinte vers son cinquième titre en six ans, produisant son effort dans la dernière ligne droite avec l'aisance d'un habitué du "money time".

Ce match aura aussi été la démonstration éclatante de ce que Erling Haaland peut apporter, outre des buts, à cette équipe, offrant des solutions dans le jeu long pour battre le pressing adverse dont City ne disposait pas forcément auparavant.

Longtemps en échec devant Aaron Ramsdale (28e, 42e, 53e) ou maladroit (36e), avant de clore la marque dans le temps additionnel (4-1, 90+5), Haaland a surtout offert un récital de remises et d'ouvertures qui ont notamment offerts deux buts à De Bruyne.

Dès la 7e minute, dos au but et au duel avec Rob Holding, il a parfaitement temporisé avant de servir "KDB" qui s'est joué de Gabriel pour placer une frappe de 20 mètres diaboliquement précise le long du poteau (1-0).

Et à la 54ème, face au jeu, cette fois, il a encore bien fixé la défense adverse avant de décaler idéalement le Belge qui a marqué en frappant entre les jambes de Holding (3-0).

Entre-temps, sur coup-franc, le "divin roux" avait déposé le ballon sur la tête de John Stones qui l'avait en retour déposé dans le petit filet adverse, même s'il a fallu l'intervention de la VAR pour convaincre l'arbitre que le défenseur était bien une fraction de millimètre derrière le dernier défenseur au départ du ballon (2-0, 45+1).

A quatre minutes de la fin, alors que City se ménageait pour ses échéances à venir, Holding a réduit le score (3-1).
Mais cela n'empêche pas Mikel Arteta de subir sa 7e défaite en autant de matchs contre son ancien mentor, alors qu'Arsenal en est à sa 12e défaite de suite en championnat contre les Citizens qui l'avaient aussi battu en Coupe cette saison.

Dans les autres matches du soir, Liverpool a fait une excellente opération en allant gagner 2-1 à West Ham, malgré une ouverture du score rapide de l'ancien Lyonnais Lucas Paqueta.
Les Reds passent 6e à la différence de buts devant Tottenham qui devait recevoir jeudi Manchester United, les deux équipes ayant 53 points et le même nombre de matches.

Chelsea continue de broyer du noir, battu chez lui par Brentford (2-0), alors que Nottingham Forest s'est provisoirement extirpé de la zone rouge en battant Brighton (3-1), sans doute usé par sa demi-finale de Coupe d'Angleterre perdue aux tirs au but contre Manchester United dimanche.

Libé

Lu 431 fois

Sport_International







L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Inscription à la newsletter