Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Chassé-croisé en tête du championnat: Le Raja ravit le fauteuil de leader au WAC



Dimanche après-midi, à l’occasion de la 21ème journée de la Botola Pro, on a eu droit à la version moins sexy du WAC. Un WAC, en manque d’efficacité et d’inspiration, confirmant ainsi sa forme en dents de scie. Certes, les demi-finalistes de la ligue des champions n’ont pas tout le temps eu le ballon (47%), mais quand ils l’ont eu, ils n’ont pas vraiment su quoi en faire. Accrochés (0-0) par un FUS volontaire et entreprenant, Benzarti et ses hommes ne peuvent s’en prendre qu’à eux mêmes. Ce déplacement à Rabat devait consolider la place de leader du Wydad et mettre la pression sur son meilleur ennemi, le Raja de Casablanca (2ème). Mais ce matin, aucun de ses objectifs n’a été atteint. Pis, les Rouge et Blanc ont cédé leur fauteuil. La faute à une efficacité qui frise le néant. Sur les 9 tirs tentés par le WAC, aucun n’a été cadré. Ayoub El Kaabi illustre parfaitement cette absence de réalisme. Depuis le début de la saison, l’avant-centre international (9 sélections) comptabilise sept réalisations, alors qu’il aurait pu en être à une douzaine. Pure fiction. A ce niveau d’imprécision, les dirigeants du WAC devraient demander une dérogation pour agrandir les cages adverses. El Kaabi n’est évidemment pas l’unique responsable de ce constat d’échec. Il est partagé entre le coach tunisien qui a du mal à se renouveler tactiquement et à redonner un nouvel élan à une équipe en claire perte de vitesse, mais aussi à un groupe qui ne transpire guère la sérénité. Les langages corporels des uns et des autres en disent long sur la nervosité qui sévit dans l’effectif. Sans sérénité, la précision n’a logiquement pas été au rendez-vous(73% de passes réussies) avant-hier. Et la créativité encore moins (0,42 en Xg). Bref, à la différence du FUS qui a été très entreprenant par le biais de Zerhouni (4’), ou encore Maouhoub (32’), le Wydad a totalement raté sa sortie dominicale et offert la place de leader sur un plateau en or au Raja. Les Verts, désormais leaders, accueillaient sur la pelouse du Complexe Mohammed V, l’autre équipe de la capitale, les FAR de Rabat. Une opposition quelque peu brouillonne, mais d’un engagement et d’une intensité rares dans notre championnat. On en est pas encore au football total, mais presque. Dans ce clasico, Sven Vandenbroeck et ses protégés ont eu la bonne idée de ne pas se recroqueviller devant leurs cages, préférant jouer crânement leurs chances. En dépit d’une défaite somme toute logique (3-2), l’état d’esprit affiché est tout à leur honneur. Ils n’ont jamais rien lâché, quand bien même le scénario du match s’y prêtait. Après l’ouverture du score sur corner de Rabie Hrimat (28’), le Raja a égalisé (32’) grâce au goleador de la Botola, Ben Malongo (13 buts), dont l’efficacité et la science du placement tranchent avec Ayoub El Kaabi, pour ne citer que lui. Au retour des vestiaires, Rahimi donna l’avantage aux siens (49’), bien aidé par Lakrad, le portier adverse. Les hommes de Lassaad Chabbi étaient tout en maîtrise jusqu’à la bourde d’Anas Zniti dont la sortie ratée a offert un penalty logique aux FAR, transformé sans trembler par Reda Slim (76’). Le dernier quart d’heure de la rencontre a été étouffant. Sur un fil, le match aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre, mais c’est le Raja qui a été récompensé de sa mainmise en termes de possession (57%) et de tentatives (11 dont 6 tirs cadrés). Puisqu’à une minute de la fin du temps réglementaire, Mahmoud Benhalib (89e s.p) redonnait l’avantage et la place de leader aux Verts, après une énième bourde de Lakrad, le gardien des FAR (3ème) qui ont certainement dit adieu à tout espoir de titre. L’espoir d’une qualification continentale renaît, en revanche, du côté du MCO (5ème), vainqueur (3- 2) d’un Chabab Mohammedia aux problèmes défensifs récurrents et qui s’approche dangereusement de la zone rouge. Les joutes africaines, le MAT de Tétouan (6ème) peut encore les envisager, lui qui s’est imposé (2-1) à domicile face au Hassania d’Agadir (8ème). 

Chassé-croisé en tête du championnat: Le Raja ravit le fauteuil de leader au WAC

Chady Chaabi
Mardi 1 Juin 2021

Lu 520 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 26 Juillet 2021 - 01:38 Elimination en cascade des athlètes marocains

Lundi 26 Juillet 2021 - 01:38 De l’ or pour le Tunisien Hafnaoui



Flux RSS