Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Casablanca abrite la quatrième édition du Forum économique Maroc-Libye




Casablanca abrite la quatrième édition  du Forum économique Maroc-Libye
Les travaux de la quatrième édition du Forum économique Maroc-Libye se sont tenus, vendredi, à Casablanca, avec la participation d'opérateurs publics et privés des deux pays qui se sont penchés sur l'exploration de nouvelles perspectives de coopération. 
Lors de la séance inaugurale de ce forum, organisé par l’Union des Chambres économiques du Grand Maghreb arabe, en coopération avec la Chambre économique mixte maroco-libyenne, la secrétaire d’Etat chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham, a indiqué que la présence en force d'acteurs tant marocains que libyens traduit la ferme volonté commune de tisser des relations économiques plus denses, soulignant que la nature des échanges reste peu variée et de faible intensité.
Malgré le développement du volume des échanges commerciaux entre les deux pays, il n'a pas dépassé les 102 millions de dollars en 2017 et sont composés de produits bien limités, comme l’huile et le sucre pour le Maroc et des produits chimiques pour la Libye, a-t-elle relevé.
Pour sa part, rapporte la MAP, le ministre libyen de l’Économie et de l’Industrie, Ali El Issaoui, a mis l’accent sur l’importance des relations bilatérales entre les deux pays, rappelant que ce forum, organisé avec le concours du Club des investisseurs marocains de l’étranger, est une opportunité propice pour aller de l’avant dans la dynamisation des relations bilatérales.
Le responsable libyen a appelé les opérateurs marocains à venir découvrir les opportunité d’investissement en Libye, soulignant que, malgré les conditions difficiles que traverse actuellement le pays, il a pu développer ses échanges avec plusieurs pays.
Ce forum a été marqué par la signature d’une convention de partenariat entre l’Union des Chambres économiques du Grand Maghreb arabe, la Chambre économique mixte maroco-libyenne et le Club des investisseurs marocains de l’étranger pour promouvoir et faciliter les actions conjointes entre leurs adhérents.
Les trois parties ont convenu de mettre en place des programmes et des mécanismes devant permettre la révision du cadre régissant les transactions commerciales et les opérations import-export, la création de joint-ventures et l'instauration de relations d'affaires saines.

Libé
Lundi 24 Décembre 2018

Lu 399 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.