Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

CNUCED : La reprise du commerce mondial devrait rester modérée en 2022


Libé
Vendredi 18 Février 2022

La reprise du commerce mondial devrait être modérée en 2022, après avoir atteint un niveau record de 28.500 milliards de dollars en 2021, selon un rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED).

Le commerce mondial a augmenté de 25% en rythme annuel en 2021 pour atteindre un record de 28.500 milliards de dollars, après avoir été malmené par la pandémie de Covid-19, précise la CNUCED dans son rapport publié jeudi. Ce niveau devrait toutefois rester modéré cette année, a annoncé l'agence onusienne basée à Genève.

«Comme ces tendances sont susceptibles de s'atténuer, les tendances du commerce international devraient se normaliser au cours de 2022», a expliqué la CNUCED, précisant que la hausse des prix des produits de base, la réduction des restrictions liées à la pandémie de Covid-19 et la forte reprise de la demande due aux plans de relance économique ont stimulé la croissance.

Dans l'ensemble, la valeur du commerce mondial a augmenté de 13% par rapport à 2019. Cette hausse se traduit par le niveau du volume des échanges dans les divisions des biens et des services, qui a suivi des schémas de croissance similaires à l'année dernière.

Au cours du quatrième trimestre de l'année dernière, le commerce des biens a atteint environ 5.800 milliards de dollars, un nouveau record trimestriel. Dans le même temps, le commerce des services a augmenté de 50 milliards de dollars pour atteindre 1.600 milliards de dollars, soit un niveau légèrement supérieur à celui d'avantpandémie.

La tendance positive du commerce est principalement le résultat d'une augmentation des «prix des produits de base, de l'atténuation des restrictions liées à la pandémie et d'une forte reprise de la demande grâce aux mesures de relance économique».

Toutefois, comme ces tendances devraient s'atténuer dans les mois à venir, les tendances du commerce international devraient se normaliser cette année, selon la CNUCED. La régionalisation des flux commerciaux devrait également s'intensifier dans d'autres parties du monde, conformément à d'autres initiatives régionales - comme la zone de libre-échange continentale africaine - et en raison de la dépendance croissante à l'égard de fournisseurs géographiquement plus proches.

«Les échanges de marchandises augmentent plus fortement dans le monde en développement que dans les pays développés », précise la CNUCED. D’une manière générale, le commerce des biens a augmenté plus fortement dans le monde en développement que dans les pays développés.

Les pays en développement ont ainsi obtenu de meilleurs résultats que les nations riches en matière de commerce. Les exportations des marchés en développement au cours du dernier trimestre ont augmenté de plus de 30% sur une base annuelle, selon l'agence des Nations unies, avec «une croissance plus forte dans les régions exportatrices de produits de base, avec la hausse des prix de ces produits».

En outre, la croissance du commerce entre les pays en développement a dépassé le commerce mondial au quatrième trimestre, avec une augmentation annuelle d'environ 32%. Dans les économies développées, les exportations étaient supérieures de 15%. Au cours des derniers mois, la crise du coronavirus a exacerbé les goulets d'étranglement de la chaîne d'approvisionnement. Elle a mis en évidence des défis importants dans le secteur de la logistique, de nombreux clients de fret luttant pour trouver des conteneurs d'expédition et surmonter les interruptions de travail. Par ailleurs, la CNUCED estime que le commerce mondial devrait être affecté par différents facteurs cette année, y compris une croissance économique plus lente que prévu, la poursuite des perturbations de la chaîne d'approvisionnement, des préoccupations croissantes concernant la viabilité de la dette, la transition vers une économie mondiale plus verte, les accords commerciaux et la régionalisation des échanges.


Lu 971 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Mai 2022 - 19:00 Le tout pour le tout de l'ONMT

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS