LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

C"/C# : Pas de miracle pour Liverpool

Marseille au forceps

Vendredi 19 Avril 2024

C"/C# : Pas de miracle pour Liverpool
Liverpool sorti par l'Atalanta Bergame jeudi ne verra pas les demi-finales de Ligue Europa, contrairement à Marseille, vainqueur de Benfica aux tirs au but, tandis que Lille, en Ligue Europa Conférence, nourrira des regrets après son élimination là aussi aux tirs au but contre Aston Villa.

Balayés 3-0 à Anfield lors du quart de finale aller, les joueurs de Jurgen Klopp ont marqué un but rapide sur penalty par Mohamed Salah (7e) qui leur a permis de garder un peu d'espoir d'arracher au moins une prolongation.

Mais l'Atalanta a ensuite resserré les rangs, gérant le match tout en inquiétant en contre les Reds, qui ont manqué de précision pour renverser le résultat.
L'Atalanta affrontera en demi-finale Marseille, qui a obtenu de haute lutte son billet pour les demies en s'imposant aux tirs au but (4-2, 1-0 a.p.) face au Benfica.

Défaits 2-1 à l'aller, les Marseillais ont longtemps poussé sans parvenir à concrétiser face aux cages. C'est finalement Moumbagna, de la tête sur un centre d'Aubameyang (79e), qui a réussi à tromper Trubin, le ballon lui filant entre les jambes.
Lors de la séance de tirs au but, un Pau Lopez intraitable s'est imposé face à Di Maria et Silva pour sceller la victoire.

Après sa victoire 1-0 à l'aller, la Roma a elle assuré à domicile contre l'AC Milan (2-1). Malgré le rouge infligé à Celik pour un tacle sur Leao (31e), les deux buts de Mancini (12e) et Dybala (22e) permettent aux Romains de filer en demie.

Ils y retrouveront le Bayer Leverkusen, qui a souffert contre West Ham, mais a réussi à signer à Londres son 44e match sans défaite toutes compétitions confondues (1-1).
Récemment titrés en championnat et vainqueurs 2-0 à l'aller, les hommes de Xabi Alonso ont été longtemps menés après le but d'Antonio (13e), avant que Frimpong (89e) n'égalise en fin de match.

En Ligue Europa Conférence, Lille nourrira longtemps des regrets après sa défaite aux tirs au but face à Aston Villa (4-3, 2-1 a.p.), face à un Emiliano Martinez une nouvelle fois décisif dans cet exercice après avoir brisé les rêves des Bleus en finale de Coupe du monde en 2022.

Battus 2-1 au match aller, les Dogues pensaient tenir la première demi-finale européenne de leur histoire avec deux buts de Yazici (15e) et André (68e). La première douche froide est intervenue par l'intermédiaire de Cash (87e), qui a profité d'une des rares absences défensives du Losc pour arracher la prolongation.
La deuxième a eu des airs de déjà vu, lorsque le gardien argentin des Villans, toujours aussi provocateur, a repoussé les frappes de Bentaleb et André lors de la séance des tirs au but.

Seul club anglais en demi-finale européenne cette saison, Aston Villa y affrontera l'Olympiakos. Réduits à 10 et menés 1-0 sur la pelouse du club turc de Fenerbahçe, les Grecs, qui s'étaient imposés à l'aller 3-2, ont finalement gagné aux tirs au but (3-2).

Dans l'autre demi-finale, la Fiorentina, qui s'est imposée 2-0 avec deux buts en prolongation face au Viktoria Plzen (0-0 à l'aller), fera face au Club Bruges, qui en dominant 2-0 le Paok Salonique (1-0 à l'aller pour les Belges), jouera sa première demi-finale européenne depuis 32 ans.

Libé

Lu 291 fois

International












Inscription à la newsletter