Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Ziad Itani
L'acteur libanais Ziad Itani, arrêté en novembre pour des soupçons de collaboration avec Israël, a été relâché mardi après avoir été innocenté, selon une source judiciaire. L'acteur, âgé d'une quarantaine d'années, avait été arrêté le 23 novembre, soupçonné d'avoir "collaboré" avec Israël, considéré comme un pays ennemi par le Liban. La Sûreté générale avait alors assuré que l'acteur aurait eu "pour mission de surveiller un groupe d'hommes politiques de haut niveau (...) et d'obtenir des détails sur leur vie et leur travail". Selon elle, il avait même avoué avoir été chargé de surveiller ces personnalités. Des proches de l'acteur avaient affirmé de leur côté que ses "aveux" avaient été extorqués par la force. Mardi, le juge d'instruction militaire Riad Abou Ghida "a ordonné la libération de l'acteur après qu'il eut été innocenté", a indiqué à l'AFP la source judiciaire.
Dans des déclarations aux médias à sa sortie d'une prison au nord de Beyrouth, M. Itani a affirmé, en sanglots et brandissant le "V" de la victoire, avoir "subi la plus grande des injustices". Il   a ensuite été reçu à la résidence du Premier ministre Saad Hariri qui s'est félicité du fait que la justice avait finalement rectifié "les fausses informations parvenues à un appareil de sécurité".

Badr Maqri
"Bibliographie de l'histoire de la ville d'Oujda", est l'intitulé du nouvel ouvrage que vient de publier le chercheur et académicien, Badr Maqri. A travers cette nouvelle publication (338 pages) qui met la lumière sur les sources et références arabes inhérentes à l'histoire de cette ville millénaire, M. Maqri veut mettre à la disposition des chercheurs et de toutes les personnes qui s'intéressent à l'histoire culturelle des villes du Maroc un travail qui traite de diverses facettes de la mémoire historique d'Oujda. Selon l'auteur, ce livre, fruit de 25 ans de travail, se veut une première approche bibliographique du genre en langue arabe portant sur l'histoire de cette ville qui a été reconstruite par Ziri Ibn Attia en l'an 384 de l'Hégire (994). Ce nouvel ouvrage documentaire, basé sur un travail de compilation, de présentation et de tri des différentes références et sources, permet aux chercheurs de mieux comprendre l'histoire de la capitale de l'Oriental. L'ouvrage a aussi fait appel à des techniques mondialement reconnues dans l'organisation et la collection des références manuscrites, imprimées ou encore sous format électronique.

Jeudi 15 Mars 2018

Lu 198 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés