Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Prix
Le recueil de poèmes "La foi n'est convoquée que les jours de fête" du journaliste et poète, Khalil Hachimi Idrissi a été retenu, avec cinq autres œuvres, pour la finale du 10ème "Prix Ivoire" pour la littérature africaine d’expression francophone.Les autres ouvrages retenus sont les romans : "On m’appelle Nina" d’Antoinette Tidjani Alou, "American Dreamer" de Marina Niava, "Sans Capote ni Kalachnikov" de Blaise Ndala, "Vol à Vif" de Johary Ravaloson et "Terra incognita" de Sylvestre Simon Samb.L’Association "Akwaba Culture", initiatrice du prix, précise dans un communiqué que ces œuvres ont été choisies parmi 53 ouvrages par le Comité de lecture, composé des critiques littéraires Michel Koffi (président), Serge Grah, Auguste Gnalehi et Henri Nkoumo, et qui s’est réuni mardi à Abidjan. Le lauréat du "Prix Ivoire 2017", doté de deux millions de FCFA (environ 3.000 euros), sera désigné par un jury présidé par la romancière et dramaturge Werewere Liking le 11 novembre 2017, lors d’un dîner-gala à Abidjan.

Poésie
La Maison de la poésie de Tétouan organise, du 4 au 6 août, la 1ère édition de la Rencontre de poésie sur la plage d'Oued Laou, qui se veut une bibliothèque poétique invitant les estivants à vivre une immersion dans le monde de la littérature et de la poésie.Cette manifestation culturelle, organisée en partenariat avec la municipalité d'Oued Laou, en coordination avec la Maison de la poésie au Maroc, sera ponctuée de soirées poétiques, d'ateliers d'art plastique, de spectacles de musique et de concours de poésie, a indiqué un communiqué des organisateurs.La cérémonie d'ouverture de cet événement sera émaillée par l'organisation de la "Nuit de poésie", qui verra la participation du zajjal Bouazza Sanaoui, de la poétesse Fatima Zahrae Bennis et du poète Fouad Chardoudi, qui gratifieront le public de lectures poétiques accompagnées de prestations musicales de flûte et d'accordéon assurées par l'artiste Mohamed Ghbalou.
Cet événement sera marqué également par l'organisation d'un atelier de poésie et d'art plastique à la bibliothèque de la plage d'Oued Laou, qui sera encadré par le peintre Youssef Haddad, d'une prestation d'art plastique du poète et plasticien Fouad Chardoudi, en plus de musique offerte par le saxophoniste Ihab El Ghiba.La cérémonie de clôture, prévue ce dimanche, sera ponctuée par l'organisation de la rencontre "Poète à l'étranger", avec la participation du poète marocain résidant à Bruxelles Taha Adnan.

Vendredi 4 Août 2017

Lu 383 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal