Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Janet Jackson

La chanteuse américaine Janet Jackson et le Qatari Wissam Al Mana se sont séparés trois mois après la naissance de leur enfant, ont annoncé lundi des médias spécialisés. Citant des sources anonymes, plusieurs site de journaux people affirment que la petite sœur de la superstar décédée de la pop, Michael Jackson, a quitté son troisième époux. Janet Jackson, âgée de 50 ans, est restée discrète pendant sa grossesse et après la naissance en janvier de leur fils, Eissa, son premier enfant. Elle avait en 2016 à plusieurs reprises repoussé des dates de sa tournée mondiale "Unbreakable" avant de surprendre ses fans en avril en annonçant sa grossesse tardive. Un agent de l'artiste n'a pas immédiatement donné suite aux demandes d'informations de l'AFP.
La presse people avançait plusieurs versions des circonstances de cette séparation. Le New York Post assure que Wissam Al Mana tentait trop de la contrôler, insistant pour qu'elle s'habille pudiquement et assagisse certaines chorégraphies. Janet Jackson, qui s'était illustrée en 2004 en montrant un sein pendant le Superbowl, après un "accident" avec sa tenue, aurait mal pris cette pression, selon ce tabloïd new-yorkais.

Cherif Azrou

L'acteur algérien Cherif Azrou a reçu dimanche à Oujda le Prix de la meilleure interprétation masculine du 6ème Festival maghrébin du film d'Oujda, pour son rôle dans "L'étoile d'Alger" de Rachid Benhadj, a-t-on appris auprès des organisateurs. Adaptation libre du roman éponyme de l'écrivain algérien Aziz Chouaki, "L'étoile d'Alger" explore les années de violence terroriste et la montée de l’extrémisme religieux dans les années 1990 et déroule, en 102 mn, l’histoire d'un chanteur d’un quartier populaire d’Alger qui rêve de devenir une star. Le film a déjà été primé, récemment au 32ème Festival d'Alexandrie du cinéma méditerranéen et au 12ème Festival international du film pour l’enfance et la jeunesse (Fifej) de Sousse (Tunisie). Dans la catégorie long métrage, le Grand prix de ce festival a été attribué au réalisateur marocain Hakim Belabbes pour "Pluie de sueur", une œuvre qui a également reçu le Prix de la meilleure interprétation féminine attribué à l'actrice Fatima Zahra Bennacer.

Mercredi 12 Avril 2017

Lu 345 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.