Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Exposition

L’Institut français d’Essaouira a annoncé que l’exposition "Des témoins" du peintre Philippe Deltour et de la photographe Geneviève Michon, organisée du 15 novembre 2019 au 10 janvier dernier, sera prolongée jusqu'au 30 courant.
L’exposition présente les arbres qui accompagnent le quotidien des agropasteurs au Maroc (arganiers, thurifères…). Ici, on ne retient que le regard sensible que les deux artistes ont pu porter sur ces hommes et ces arbres.
"Peindre et dessiner pour restituer à la fois l’esprit et le lien. Travailler la photo pour raconter ce lien : des mouvements du tronc, des envolées de branches, qui appartiennent pleinement à l’arbre mais tirent leur inspiration des gestes des hommes", explique-t-on.
Philippe Deltour est un artiste peintre, dont le travail se concentre sur deux thèmes principaux qui sont la nature et l’inexorable marche du temps.
Le temps, qui passe d’abord, est depuis longtemps le fil conducteur du travail de Philippe Deltour. Que ce soit au Sénégal, aux îles du Cap-Vert, au Maroc ou en France, c’est le quotidien des gens qui l’intéresse. Tenter de décrypter ces sillons que la vie a tracés dans les traits des visages. Comment elle a façonné les mains, pesé sur les dos, creusé ou alourdi les ventres…

Prix

Le film de guerre "1917" du Britannique Sam Mendes a obtenu samedi le prix des réalisateurs d'Hollywood (DGA Awards), une récompense traditionnellement annonciatrice de succès aux Oscars.
Ce prix place Sam Mendes en tête des favoris pour le titre de meilleur réalisateur aux Oscars en février prochain.
"1917", qui suit la course contre la montre de deux jeunes soldats britanniques sur le front franco-allemand pendant la Première Guerre mondiale, a déjà remporté le prix du meilleur film dramatique aux Golden Globes début janvier, et est nominé 10 fois pour les Oscars.
M. Mendes, qui a déjà reçu le DGA Award il y a plus de 20 ans pour "American Beauty", a dédié son prix à son grand-père, dont la vie lui a inspiré le film.
"A tous ceux qui veulent enterrer le cinéma, je dis: pas si vite", a déclaré M. Mendes en saluant le travail des réalisateurs qui étaient nominés avec lui: Martin Scorsese (The Irishman), Quentin Tarantino (Once upon a time...in Hollywood), Bong Joo-Ho (Parasite) et Taika Waititi (Jojo Rabbit).

Mardi 28 Janvier 2020

Lu 254 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.