Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Rihanna
"Cela va être différent et unique" : star de la musique et d'Instagram et première femme noire à diriger une marque de luxe lancée avec le géant français LVMH, Rihanna promet de révolutionner la mode.
La diva de 31 ans née à la Barbade insiste sur le fait qu'elle n'est pas de ce milieu - sélect, toujours très blanc et majoritairement dirigé par des hommes- et veut "y apporter son style". "Je suis agressive, j'aime les silhouettes affirmées et que les femmes aient l'air confiantes. C'est exactement ce que je voudrais apporter", déclare-t-elle à l'AFP.
A l'occasion du lancement de la boutique éphémère de sa marque Fenty à Paris à quelques pas de la place des Vosges, la star suivie par 170 millions de personnes sur les réseaux sociaux, porte une mini-robe-veste blanche cintrée aux épaules prononcées juchée sur des talons aiguilles des sandales couleur chair au bout pointu à l'instar de ses ongles rouge corail, très longues. Des bijoux massifs viennent apporter une touche de plus à son look assumé de femme sexy et puissante. Toutes les pièces portées par Rihanna sont de la première collection de Fenty.

Prix du livre
Le ministère de la Culture et de la Communication - département de la Culture- a annoncé mercredi l'installation des comités scientifiques du Prix du Maroc du livre pour l'année 2019. Lors d'une réunion mercredi avec les membres de ces comités, le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laâraj, a souligné l'importance de ce prix, un rendez-vous annuel qui rend hommage aux œuvres exceptionnelles dans les domaines intellectuel, créatif et de traduction, a rapporté le ministère dans un communiqué.
M. Laâraj a, à cet égard, exprimé la détermination du ministère à sélectionner et réviser les dispositions organisationnelles du prix, pour élargir les domaines de compétitions, indiquant que des modifications importantes ont été introduites dans le but d'adapter ce prix à la nouvelle Constitution du Royaume. Il s'agit d'ajouter trois nouveaux prix, à savoir le prix d'encouragement de la créativité littéraire amazighe, le prix d'encouragement des études culturelles amazighes et le prix du Maroc du livre destiné aux enfants et aux jeunes, a-t-il précisé.

Samedi 25 Mai 2019

Lu 230 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com