Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouillon de culture




Bouillon de culture
Ida Vitale 

La poétesse uruguayenne Ida Vitale, 95 ans, a remporté jeudi le prix Cervantès, considéré comme la plus haute distinction de la littérature hispanique, a annoncé le ministre espagnol de la Culture, José Guirao. Les jurés ont voulu récompenser "une trajectoire poétique, intellectuelle, de critique littéraire et de traduction de premier ordre", a déclaré le ministre lors d'une conférence de presse à Madrid. Sa langue est "une des plus remarquables et reconnues de la poésie en espagnol, à la fois intellectuelle et populaire, universelle et personnelle, transparente et profonde", a-t-il ajouté. Le choix de la poétesse sud-américaine a surpris, brisant une règle non écrite en vertu de laquelle le prix récompensait jusqu'à présent alternativement des auteurs d'Amérique latine et d'Espagne. En 2017, le Nicaraguayen Sergio Ramirez avait été récompensé.
Ida Vitale est la cinquième femme à recevoir la prestigieuse distinction. La dernière à l'avoir reçue était la Mexicaine Elena Poniatowska en 2013. Jusqu'à présent, un seul Uruguayen avait remporté ce prix, Juan Carlos Onetti (1909-1994), lauréat en 1980.

Festival 

La ville de Tiznit accueille, en cette fin de semaine, la 7ème édition du Festival international du cinéma pour tous, avec l'Irak comme invité d'honneur.  Organisée par "l'Association Tiznit pour la culture cinématographique", cette manifestation est placée sous le thème: "L'enfance est notre avenir".  A l'affiche des deux jours, figurent la projection, dans divers espaces de la ville, d'une série de longs et courts métrages ainsi que des documentaires provenant de plusieurs pays arabes et européens. Les organisateurs prévoient également une compétition officielle des courts métrages, un atelier sur les métiers du cinéma, ainsi qu'un hommage à des noms de la scène culturelle et artistique marocaine et arabe. 

Lundi 19 Novembre 2018

Lu 494 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal