Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Bouchra Hajij: Cette élection est une victoire du Maroc et de toutes les femmes marocaines

​Elue dimanche dernier présidente de la Confédération africaine de volleyball (CAVB), Mme Bouchra Hajij jette la lumière, dans un entretien accordé à la MAP, sur son programme et ses priorités pour le développement de la discipline dans le continent africain.


Question : Que représente votre élection à la tête de l'instance continentale du volley-ball ?

Bouchra Hajij
: Mon élection à la tête de la CAVB, est une consécration de la position du Royaume en Afrique et un hommage à la femme marocaine et au sport national. Je suis fière de mon appartenance à mon pays, le Maroc, auquel 42 pays africains ont fait confiance et l'ont choisi à la tête de la Confédération africaine de volleyball, et cela n'est pas étrange pour le Royaume, étant donné le rôle pionnier qu'il joue au niveau continental sous la conduite éclairée de S.M le Roi Mohammed VI.

Cette élection est une victoire du Maroc et de toutes les femmes marocaines qui ont démontré qu’elles sont capables de maîtriser la gestion et la direction dans tous les domaines, en particulier dans le domaine sportif qui était jusqu'à récemment l'apanage des hommes.

Votre programme a-t-il contribué à votre succès aux dépens de votre rival ?

Effectivement, mon programme qui a été soumis aux différentes fédérations nationales comporte plusieurs projets et chantiers visant à donner un nouvel élan au volley-ball dans le continent africain. Mes précédentes fonctions en tant que vice-présidente de l’instance africaine m’ont permis de connaître les points forts et faibles de la discipline, ainsi que les opportunités à saisir pour sa promotion et son développement.

Quels sont les principaux axes de votre programme ?

Le programme est axé sur des projets et chantiers qui s'articulent, notamment, autour de la formation continue dans les différents domaines liés au volley-ball, tant en ce qui concerne les entraînements que l'arbitrage et les professions qui lui sont liées comme la médecine et le massage, et également autour de la restructuration des cadres féminins et de la réduction du fossé entre hommes et femmes, en particulier en ce qui a trait à l'accès aux postes de responsabilités et de gestion.

Selon ce programme, les fédérations nationales seront traitées sur un même pied d'égalité afin de réduire les disparités entre les pays de l'Afrique du Nord, leaders dans cette discipline, et le reste du continent, sur les plans cognitif, technique et de qualification des cadres, tout en formulant des propositions dans ce sens, à l'instar de l'organisation de compétitions inter-régions dans le beachvolley et le volleyball indoor.

La CAVB dispose-t-elle de ressources financières suffisantes pour mettre en œuvre ce programme ?

L'accent sera mis sur la diversification des ressources financières à travers la recherche de nouveaux sponsors afin que les revenus de la CAVB ne dépendent plus de la seule prime reçue de la Fédération internationale de volley-ball et du Comité international olympique. L'objectif étant la promotion de ce sport, notamment le beach-volley, qui draine de plus en plus de sportifs (1ère discipline mondiale aux JO2016) et de téléspectateurs.

Le volley-ball africain traverse une crise de gestion sérieuse, ce qui a poussé 42 fédérations nationales à voter pour le changement. Je serai une "présidente pour tous", tant pour ceux qui ont voté pour moi que pour ceux qui ont voté pour mon rival. Par ailleurs, un partenariat sera noué avec la Confédération asiatique de volley-ball dans le domaine de l'échange d'expériences.

Propos recueillis par Taoufik Saoulaji (MAP)

Libé
Dimanche 1 Novembre 2020

Lu 542 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:05 Patrick De Wilde, le globe-trotter

Dimanche 24 Octobre 2021 - 18:00 Le HUSA renoue avec la victoire

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020








Flux RSS