Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Baisse de 25,9% des levées brutes du Trésor à fin septembre 2016




Les levées brutes du Trésor se sont établies à 82,3 milliards de dirhams (MMDH) à fin septembre 2016, en baisse de 25,9% par rapport à une année auparavant, selon la Direction des études et des prévisions financières (DEPF), relevant du ministère de l'Economie et des Finances.
Ce recul a concerné le volume des maturités courtes et moyennes qui s'est replié respectivement de 35,4% et 41,5% à 20,9 et 31,8 MMDH, pour représenter respectivement 25,4% et 38,6% des levées après 29,2% et 48,9% à fin septembre 2015, explique la DEPF dans sa note de conjoncture pour le mois d'octobre.
En revanche, rapporte la MAP, le volume levé des maturités longues a augmenté de 21,8% à 29,6 MMDH, soit 36% des levées après 21,9% un an auparavant, ajoute la même source.
Quant aux remboursements du Trésor, ils ont reculé, en glissement annuel, de 3,7% pour s’établir à 71,9 MMDH, relève la note.
S'agissant du volume des soumissions sur le marché des adjudications, il a atteint 384,7 MMDH, en baisse de 11,4%, souligne la DEPF, précisant que ce recul a concerné le volume soumissionné des maturités courtes et moyennes qui s’est replié respectivement de 12% et 17,1% à 162,4 et 157 MMDH, pour représenter respectivement 42,2% et 40,8% du volume des soumissions après 42,5% et 43,7% l’année précédente.
En revanche, le volume soumissionné des maturités longues s’est apprécié de 8,9% à 65,3 MMDH, soit 17% du volume des soumissions contre 13,8% l'année dernière, selon la même source.
Concernant l’évolution des taux moyens pondérés primaires des bons du Trésor au titre du troisième trimestre 2016, ils se sont ajustés à la hausse, par rapport à un trimestre auparavant, enregistrant des augmentations comprises entre 32 pb et 43 pb, après des replis allant de 45 pb à 74 pb le trimestre précédent. 

Mardi 25 Octobre 2016

Lu 394 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.