Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

BAM et la Banque mondiale présentent les résultats de leur rapport à Casablanca

Evaluation des risques climatiques dans le secteur bancaire marocain

Dimanche 12 Mai 2024

BAM et la Banque mondiale présentent les résultats de leur rapport à Casablanca
Bank Al-Maghrib (BAM) et la Banque mondiale (BM) ont présenté, récemment à Casablanca, les résultats de leur rapport conjoint sur l'évaluation des risques climatiques dans le secteur bancaire marocain.

Ce rapport, dont les résultats ont été présentés lors d'un atelier de haut niveau tenu en présence du directeur général de BAM, Abderrahim Bouazza, et du directeur pays de la BM pour le Maghreb et Malte, Jesko Hentschel, révèle que le secteur bancaire marocain est exposé à des risques climatiques physiques, tels que les inondations et les sécheresses.

Dans son allocution d'ouverture, M. Bouazza a affirmé que ce rapport, dont l'élaboration a pris deux ans, constitue une autre étape majeure dans le processus de mise en place progressive d'un cadre de régulation des risques liés au climat.

Cette étude, a-t-il poursuivi, a permis d'aider à mieux comprendre les enjeux climatiques, à identifier les sources potentielles de risques liés au climat, et d'établir et de tester des méthodologies et des outils de mesure de risques financiers liés au climat, rapporte la MAP.

Elle a pu fournir en effet les premières estimations de l'impact des chocs climatiques, selon plusieurs scénarios, sur les bilans, la solvabilité et la rentabilité des banques, a fait savoir M. Bouazza.

Ladite étude a également permis de tirer les leçons des difficultés rencontrées en termes de data sur les risques liés au climat et au plan de la modélisation, compte tenu de la complexité des liens entre les impacts macroéconomiques, financiers et climatiques, a-t-il ajouté.
Et de soutenir : "Le travail en cours sur le développement de la taxonomie climatique au niveau du gouvernement avec les parties concernées dont Bank Al-Maghrib et avec le soutien de la Banque mondiale devrait contribuer à réduire le gap en données".

Cet exercice va permettre de continuer à faire évoluer le cadre réglementaire et à améliorer l'évaluation des risques climatiques tout en remédiant aux défis conceptuels et techniques rencontrés, a indiqué M. Bouazza.

Pour sa part, M. Hentschel a souligné l'augmentation de la fréquence des inondations, "un phénomène qui engendre des coûts annuels considérables estimés à 4,5 milliards de dirhams pour le Royaume".

Ce rapport a utilisé des modèles macroéconomiques pour évaluer l'impact financier des inondations, a-t-il détaillé, précisant que ces modèles ont également examiné la relation entre le secteur financier et la macroéconomie, ainsi que les risques associés à la transition vers une croissance verte.

Dans ce sens, M. Hentschel a estimé que cette transition représente pour le Maroc une opportunité, d'autant plus que le Royaume est géographiquement proche de l'Europe et qu'il a déjà entrepris des changements significatifs dans sa matrice énergétique et son modèle de croissance.

Lors de cet atelier de dissémination de ce rapport, des panélistes ont discuté de plusieurs questions stratégiques, notamment les prochaines phases des travaux envisagés par BAM, ainsi que du soutien de la Banque mondiale à ce programme.
 

Libé

Lu 521 fois


Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe