Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Aubameyang quasiment à Arsenal




Arrivé en jet privé depuis Dortmund, l'attaquant Pierre-Emerick Aubameyang était tout proche de signer à Arsenal selon la presse britannique et allemande mardi, dans une fin de mercato très active, rythmée par l'éventuel départ d'Olivier Giroud vers Chelsea ou une autre destination.
En attendant, Manchester City a officialisé l'arrivée du défenseur Aymeric Laporte depuis Bilbao, contre 70 millions d'euros ! Soit 65 M EUR pour la clause libératoire et 5 pour l'indemnité de formation, selon L'Equipe. Le Français est le deuxième défenseur le plus cher de l'histoire, après Virgil Van Dijk, recruté par Liverpool contre 84 millions d'euros.
Et les Citizens n'ont peut-être pas fini leur marché: selon Sky Sports, ils sont en effet sur le point de faire une offre de plus de 60 millions d'euros à Leicester pour Riyadh Mahrez, même si les Foxes n'ont pas encore reçu d'offre formelle.
Interrogé sur le sujet en conférence de presse, Pep Guardiola n'a en tout cas pas nié. "Pour l'instant, c'est la même chose que pour (Alexis) Sanchez. (...) C'est très dur. Ça a eu lieu avec Laporte parce qu'il y avait une clause libératoire. Quand il faut négocier, c'est toujours plus compliqué", a-t-il expliqué, rappelant qu'après les blessures de Sané et Jesus, il n'avait plus énormément d'attaquants sous la main.
Une nouvelle fois, c'est donc l'opulent championnat anglais qui fait la Une. Avec, ces dernières heures, le poste d'avant-centre au coeur de toutes les spéculations.
Le dénouement du feuilleton Aubameyang est en effet tout proche. Il était même prévu pour mercredi, a annoncé Arsène Wenger après la défaite d'Arsenal à Swansea (3-1) mardi soir. "Nous saurons demain matin", a assuré l'entraîneur.
L'international gabonais était en effet mardi dans les installations d'Arsenal pour finaliser son transfert.
Mardi matin, les journaux évoquaient un accord de principe entre les deux clubs autour d'une soixantaine de millions d'euros, ce qui constituerait un nouveau record de dépenses pour les "Gunners" après l'arrivée d'Alexandre Lacazette (53 millions d'euros et 7 de bonus) l'été dernier.
Le Borussia veut toutefois assurer ses arrières en trouvant un remplaçant à sa star. Plusieurs noms circulent dans la presse, notamment celui de Michy Batshuayi, qui joue peu à Chelsea, et celui du Français Anthony Modeste, ancien attaquant de Cologne aujourd'hui en Chine au Tianjin Quanjian.
Evoquée au départ, l'éventualité d'un échange de bons procédés entre Arsenal et Dortmund, avec l'arrivée d'Aubameyang chez les Gunners et le départ d'Olivier Giroud dans le sens inverse, s'est refroidie en début de semaine. Le Français de 31 ans souhaite en effet rester vivre à Londres selon la presse...
Londres justement, et peut-être Chelsea, l'hypothèse qui revient le plus souvent dans les journaux français et britanniques. Selon L'Equipe, les négociations entre Chelsea et Arsenal avaient repris lundi soir. L'entraîneur Antonio Conte voudrait attirer un attaquant pivot, un profil qui correspond au Français.
Et Giroud a de son côté parfaitement compris qu'il lui faut retrouver du temps de jeu pour assurer sa place à la Coupe du monde en Russie, avec l'équipe de France. L'attaquant aux 69 sélections a toujours été performant avec les Bleus et jouit de la confiance du sélectionneur Didier Deschamps, mais il sait que "DD", en bon pragmatique, souhaite qu'il joue davantage.
Entré en jeu contre Swansea, le grand attaquant a peut-être joué son dernier match avec les "Gunners": "C'est une possibilité, mais tout sera décidé demain matin", a expliqué Wenger.
Si Aubameyang arrive bel et bien à Arsenal, se posera en outre la question du statut d'Alexandre Lacazette, qui pensait être l'attaquant vedette des Gunners quand il les a rejoints l'été dernier, mais qui n'a pas encore complètement répondu aux attentes.
Parmi les autres mouvements, le PSG serait proche d'officialiser le départ du Brésilien Lucas à Tottenham, contre quelque 25 millions d'euros. Toujours au PSG, le sort de Javier Pastore est plus incertain. Le nom de l'Argentin est évoqué du côté de l'Inter Milan, mais le club italien rêverait d'un prêt, alors que Paris a besoin d'un vrai transfert pour équilibrer ses comptes et échapper aux foudres du fair-play financier.
L'Argentin était en tout cas titulaire avec l'équipe parisienne mardi en Coupe de la Ligue, face à Rennes.

Jeudi 1 Février 2018

Lu 199 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés