Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Arsenal pratiquement en demi-finale de l’Europa League

L'Atletico et la Lazio en ballottage favorable




Arsenal pratiquement en demi-finale de l’Europa League
Arsenal a fait un grand pas vers une qualification en demi-finale de l'Europa League en battant largement le CSKA Moscou (4-1), pendant que l'Atletico Madrid, la Lazio Rome et à un degré moindre Leipzig ont également pris l'avantage en quart de finale aller.
Les quatre équipes qui recevaient ont gagné mais seuls les joueurs d'Arsène Wenger semblent avoir vraiment fait le break.
Moscou avait pourtant réussi à égaliser à 1-1 sur un maître coup franc d'Aleksandr Golovin (15e), mais les Londoniens se sont ensuite envolés. Alexandre Lacazette (23e, 35e) et Aaron Ramsey (9e, 28e) ont chacun réussi un doublé, ce dernier marquant au passage un but grandiose, tant dans la construction que dans la finition toute "zlatanesque", en aile de pigeon. L'Atletico Madrid a également assuré l'essentiel chez lui, s'imposant 2-0 face au Sporting Portugal en capitalisant sur deux erreurs défensives grossières. Il ne fallait pas arriver en retard au stade Wanda Metropolitano puisque Koke a ouvert le score dès la 22e seconde ! Et c'est Antoine Griezmann qui a inscrit le deuxième but peu avant la pause (40e), chipant le ballon à son compatriote Jérémy Mathieu avant d'aller battre Rui Patricio.
L'Atletico s'est imposé pour la 9e fois consécutive sur son terrain, toutes compétitions confondues, et n'a plus encaissé de but devant son public depuis 828 minutes. La Lazio a également pris deux buts de marge en battant Salzbourg 4-2. Les Romains ont fait la différence dans le dernier quart d'heure. Les Autrichiens avaient égalisé à 2-2 mais Felipe Anderson (74e) et Ciro Immobile (76e) ont inscrit deux buts en deux minutes pour donner aux Italiens un succès plus conforme à leurs ambitions.
Enfin, Leipzig n'a battu Marseille que sur le plus petit des scores (1-0), grâce à un but de Timo Werner juste avant la pause sur lequel le gardien français Yohann Pelé n'est pas exempt de reproches (45e+1).
C'est la première fois de la saison en Coupe d'Europe que les Allemands gardent leur cage inviolée, mais les Marseillais, qui ont eu de bonnes occasions, peuvent nourrir quelques espoirs en vue du match retour.
Les matches retour se dérouleront jeudi prochain.

Samedi 7 Avril 2018

Lu 518 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés