Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Anders Holch Povlsen, un milliardaire très discret

La fortune de Povlsen est évaluée à 7,9 milliards de dollars par Forbes, qui estime qu'il règne sur plus de 1% du territoire écossais




Propriétaire d'une chaîne de prêt-à-porter et de vastes terres en Ecosse, le milliardaire danois Anders Holch Povlsen, dont trois enfants ont péri dans les attentats au Sri Lanka, est un entrepreneur discret qui a toujours préservé sa famille des lumières médiatiques.
Le quadragénaire était en vacances au Sri Lanka avec sa femme et leurs quatre enfants - un garçon et trois filles âgés de cinq à 15 ans - lorsque des attentats suicide ont frappé des églises et des hôtels de luxe sur l'île d'Asie du Sud, faisant plus de 320 morts.
Bestseller, le groupe de prêt-à-porter fondé par les parents du milliardaire, a confirmé le décès de trois des enfants. D'après la presse danoise, ils font partie des victimes tuées au Shangri-La, un hôtel cinq étoiles de Colombo.
Il y a six jours, Alma, l'aînée, publiait sur son compte Instagram une photo représentant ses frère et soeurs de dos, au bord d'une piscine. Depuis l'annonce de la tragédie, les utilisateurs du réseau y ont laissé plus de 6.000 messages de condoléances.
M. Povlsen, première fortune danoise selon le magazine Forbes, a été brièvement hospitalisé à Colombo suite aux attentats, d'après le tabloïd Ekstra Bladet. L'ambassadeur du Danemark en Inde a indiqué qu'il était depuis rentré dans son pays.
D'Anders Holch Povlsen, 46 ans, proche du prince héritier Frederick et de son frère le prince Joachim, le public sait peu de choses, sinon qu'il aime la chasse et les voitures de sport.
"Il protège plus sa vie privée que certains membres de la famille royale", explique Søren Jakobsen, auteur d'un livre sur les dynasties industrielles au Danemark.
La famille n'a jamais été photographiée ensemble en public.
Elle "a fait tout ce qu'elle pouvait pour se protéger", insiste M. Jakobsen dans les colonnes d'Ekstra Bladet, car plusieurs incidents avaient incité le chef d'entreprise, également principal actionnaire de l'enseigne en ligne ASOS, à la discrétion.
En 2003, un Danois avait été enlevé en Inde "car les kidnappeurs pensaient que le jeune homme était Anders Holch Povlsen. Cela a évidemment marqué la famille", note M. Jakobsen.
Découvrant leur erreur, les ravisseurs avaient libéré leur victime au bout de cinq jours.
Quelques années auparavant, le fondateur du groupe, Troels Holch Povlsen, avait été harcelé par un homme qui était entré par effraction dans la propriété familiale.
Au domicile de cet individu, la police avait retrouvé une cache sous le plancher ainsi que des menottes, des liquides inflammables, des perruques et un livre sur les empoisonnements.
Avant de devenir un empire mondial, Bestseller fut une simple boutique de vêtements ouverte par les parents d'Anders Holch Povlsen en 1975 à Ringkøbing, dans l'ouest du Danemark.
Anders, né en 1972, reprend les rênes de l'affaire familiale à 28 ans. Le groupe revendique aujourd'hui près de 3.000 points de vente dans 70 pays et compte des marques comme Vero Moda, Only et Jack & Jones.
M. Holch Povlsen est également actionnaire de Zalando, spécialiste allemand de la vente en ligne, et de Klarna, entreprise suédoise de paiements électroniques.
Sa fortune est évaluée à 7,9 milliards de dollars par Forbes, qui estime qu'il règne sur plus de 1% du territoire écossais.
M. Holch Povlsen est l'un des plus grands propriétaires fonciers d'Ecosse et possède notamment une propriété sur le Loch Ness. Il a acquis son premier domaine dans les Highlands en 2006 et a créé la société Wildlands pour développer la région.
"Nous souhaitons redonner à nos sites des Highlands leur magnifique état naturel d'antan et réparer les dommages que l'homme leur a infligés", écrit-il sur la page Internet de Wildlands.
Au Danemark, la famille Holch Povlsen réside à l'abri des regards dans une grande propriété, ancien pavillon de chasse prisé par la famille royale, dans la banlieue ouest de Aarhus, la deuxième ville du pays.
Depuis l'annonce de la tragédie, des voisins déposent des fleurs et des bougies à proximité de la maison.
Une veillée aux flambeaux sera organisée jeudi soir dans le quartier, a indiqué à la presse locale le directeur de l'école publique Højvangskolen, où sont scolarisés deux des enfants du couple.

Jeudi 25 Avril 2019

Lu 1047 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com