Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Al Hoceima: 13.000 poteaux électriques remplacés entre 2017 et 2022


Libé
Vendredi 1 Décembre 2023

La Direction provinciale de l'Office national de l'électricité et de l'eau potable (ONEE) à Al Hoceima-branche électricité- a annoncé avoir lancé plusieurs marchés entre 2017 et début 2022 afin de faire face à la problématique de chute des poteaux électriques, qui ont permis de remplacer environ 13.000 poteaux effondrés pour un coût total de 24,45 MDH.

Dans une mise au point en réaction à des publications faisant état de la "chute des poteaux de l'ONEE dans la province d'Al Hoceima", la Direction a assuré avoir aussi procédé au "remplacement des poteaux en bois par d'autres en fer à hauteur de 40%, pour la première fois au niveau de la province".

Le démarrage des travaux liés au nouveau marché visant le remplacement de 3.650 poteaux supplémentaires pour un montant de 7,95 MDH a été approuvé en mars 2022, fait savoir la même source, précisant que ces travaux, toujours en cours, concernent un ensemble de douars relevant de plusieurs collectivités territoriales de la région et devront porter le nombre de poteaux remplacés à 16.592 pour un coût total estimé à 32,4 MDH, rapporte la MAP.

La Direction provinciale de l'ONEE rappelle que dans le cadre des ateliers de mise en œuvre du programme global d'électrification rurale, des poteaux en bois avaient été utilisés dans plusieurs douars de la province dans le but de construire les lignes du réseau électrique de distribution, justifiant ce choix par la nature abrupte du relief montagneux dans la région du Rif et la difficulté d'accès aux sentiers montagneux pour les camions et engins assurant le transport et l'installation des poteaux en ciment.

Les chutes de poteaux sont causées par les conditions climatiques exceptionnelles qui prévalent dans une grande partie de cette zone montagneuse, marquées par des pluies et des chutes de neige, souvent accompagnées de vents forts, en plus du phénomène d'érosion des sols et de dégradation de certains poteaux électriques en bois due aux insectes et aux champignons, explique la même source.

Dans le cadre d'un plan d'action visant l'élimination définitive des poteaux en bois effondrés, la Direction provinciale de l'ONEE à Al Hoceima indique avoir procédé, début 2023 en coordination avec les collectivités territoriales de la province, à l'inventaire des poteaux en bois effondrés ou menaçant de s'effondrer, dont le nombre a atteint 7.500, ajoutant qu'elle est en train de mobiliser l'enveloppe budgétaire nécessaire pour le lancement des travaux de remplacement.
 


Lu 476 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p