Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Agadir accueille la 1ère conférence africaine de la prévention de la noyade




Les travaux de la première conférence africaine de la prévention de la noyade ont débuté, lundi à Agadir, avec la participation de représentants de nombreuses nations du continent ainsi que d'experts venus de plusieurs pays d'Europe.
Au cours de la séance d'ouverture de cette conférence, placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, le secrétaire général de la Fédération internationale de sauvetage, Harald Vervaecke, a fait une présentation sur le problème de la noyade dans le monde, suivie d'exposés sur l'expérience du Maroc et de plusieurs pays du continent en matière de sauvetage en mer.
Selon le président de la Fédération Royale marocaine de plongée et d'activités subaquatiques (FRMPAS), Mohamed Ali Ghorbal, ce conclave rassemble des experts sur la prévention de la noyade provenant de 27 pays africains et 5 européens pour un échange d'expériences et un examen des avancées dans le domaine de la prévention et les nouvelles techniques de sauvetage.
Il a mis en exergue, dans une déclaration à la MAP, le souci du Maroc de renforcer l'action pour prévenir les cas de noyade en Afrique qui recense le plus grand nombre d'accidents de ce genre, d'où l'importance d'une telle rencontre à Agadir pour favoriser la sensibilisation, la formation, et la prévention.
Dans ce sens, M. Ghorbal a relevé l'importance du rôle que joue le Royaume dans cet effort continental d'autant plus que Rabat abrite le siège de l'Académie africaine de sauvetage, ajoutant que cet engagement conforte les chances de la capitale du Souss d'abriter le championnat du mode de sauvetage sportif en 2022 qui devrait réunir sur deux semaines près de 10.000 athlètes.
Pour sa part, le président de la Confédération africaine de sauvetage, Mohamed Ahmed Salah s'est félicité de la tenue de cette conférence sous le Haut patronage de SM. le Roi Mohammed VI, soulignant l'importance de ce forum pour le partage d'expériences et des techniques nouvelles en matière de sauvetage avec les différents pays du continent.
Parmi les thèmes qui seront débattus lors de cette conférence figurent l'impact du climat sur la noyade, la prévention et le sauvetage, ainsi que l'éducation, les partenariats et les aspects médicaux.
Les travaux de la conférence seront sanctionnés par une charte d'Agadir sur la prévention de la noyade en Afrique.

Le Maroc remporte le Championnat d'Afrique de sauvetage sportif

Le Maroc a occupé la première place du Championnat d'Afrique de sauvetage sportif, qui a pris fin dimanche à Agadir. La sélection nationale a remporté 850 points, soit une moisson de 17 médailles d'or, 20 d'argent et 9 en bronze, devant l'Egypte en seconde position avec 525 points, synonyme de 8 médailles d'or, et le Kenya avec 285 points et une seule médaille d'or.
Placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, ce championnat d'Afrique, organisé par la Fédération Royale marocaine de plongée et d'activités subaquatiques (FRMPAS), a réuni quelque 150 concurrents venus de 25 nations dont le Maroc, l'Algérie, le Cameroun, l'Egypte, le Ghana, le Kenya, le Lesotho, les Iles Maurice, l'Afrique du Sud, le Soudan, la Tanzanie, le Togo, la Libye, la Mauritanie, la Tunisie, la Gambie et Djibouti.
Douze épreuves hommes-dames ont été disputées sur la plage de la première station balnéaire nationale avec la participation également, en hors compétition, d'athlètes venus de nombreux pays d'Europe, dont la Belgique, l'Espagne, la France et la Norvège.
Cette compétition africaine s'est déroulée en présence notamment du secrétaire général de la Fédération internationale de sauvetage sportive, le Belge Harald Vervaecke, et du président de la Fédération africaine, l'Egyptien Mohamed Ahmed Saleh. Le sauvetage sportif est une discipline sportive qui se caractérise par la diversité de ses épreuves allant de la course à pied, la nage, le sauvetage sur planche au sprint sur sable.

Mercredi 1 Novembre 2017

Lu 847 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés