LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

A la veille du tournoi maghrébin de foot féminin : Du rififi autour de la sélection nationale

Jeudi 9 Septembre 2010

A la veille du tournoi maghrébin de foot féminin : Du rififi autour de la sélection nationale
La nouvelle liste des convoquées pour le stage de prépartion, au Centre de Maâmora du Onze national qui devrait participer au tournoi de l'UNAF qui débutera le 28 de ce mois à Alger a fait beaucoup de mécontents, et s'est caractérisée par la poursuite de la même politique à l'égard de cette catégorie et qui s'est toujours  distinguée par l'improvisation, l'incompétence voire l'indifférence de la part de la commission censée mettre à niveau cette catégorie footballistique. De tout temps, jamais la gestion fédérale du football féminin n'a fait l'unanimité. Et pour cause ! Le football féminin au niveau des clubs et  au niveau de la fameuse fédé a toujours été géré au masculin. Pire encore, beaucoup de membres de la dite commission n'ont souvent pas de section féminine dans leur propre club. C'est le cas notamment du président de la commission chargée d'émanciper la balle ronde féminine. Mais la preuve tangible de l'incompétence de cette pseudo commission, c'est qu'elle n'a pas pu organiser un championnat en bonne et due forme pendant des années durant. Chaque saison, on parle de mise à niveau qui ne se fait jamais. Après les déboires qu'a connus l'équipe nationale aux niveaux régional et continental, l'improvisation revient au galop pour préparer le tournoi de l'UNAF. Ainsi, on désigne l'entraîneur Abid Benaissa, qui a arrêté d'entraîner depuis treize ans et qui fut à l'origine de la formation de la première équipe nationale féminine avant l'arrivée du coach Alaoui avec lequel, le foot féminin a connu une véritable crise. Mais les complots des faucons l'on poussé à jeter l'éponge en 1998. Plusieurs membres de la commission du foot féminin affirment ignorer cette désignation et plusieurs observateurs estiment que c'est le lobby de la Ligue casablancaise qui a imposé cette désignation inopinée, de dernière minute pour contrecarrer la nomination du coach Mostapha Châa. Cette désignation trouve également son explication dans le fait que la fédé ne veut pas engager un entraîneur de " luxe " car pour elle le football féminin reste une un élément folklorique et une vitrine à présenter dans les occasions en vue de justifier à la FIFA les subventions qu'elle lui verse pour l'émancipation de cette catégorie. Le foot féminin reste le dernier souci d'A2F et consorts. Surtout qu'ils ont d'autres chats à fouetter avec les débâcles successives du Onze national masculin. La liste des joueuses convoquées forcent plusieurs interrogations. Pourquoi a-t-on convoqué des joueuses qui avaient déjà mis fin à leur carrière et ont déjà fondé une famille à l'étranger ? C'est le cas de Karima Mahi et de Hayat Ait Salah. Cela sent le souffre lorsqu'on sait que le problème majeur du Onze national est le vieillissement de sa stature. L'autre grogne est venue de la Ligue du Souss qui proteste en raison de l'absence de joueuses provenant des équipes du Sud et qui, selon elle méritent amplement une place dans la sélection nationale. La fameuse liste est composée de 15 joueuses du Grand Casablanca, 4 de Meknès-Tafilalet et une seule de la Ligue du Nord. Il faut dire que toutes les équipes et associations qui jouent dans les concours de cette ligue ont été écartées. Et ce n'est certainement pas avec cette politique d'exclusion qu'on fera évoluer le foot féminin.  

Le FUS en quart de finale

Le FUS Rabat s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe du Trône de football, saison 2009-2010, en battant l'Olympique Khouribga par 2 buts à 1, en huitièmes de finale mardi soir au Complexe sportif Prince Moulay Abdellah de Rabat.
Les Fussistes se sont imposés grâce à des réalisations de Jamal Triki (9è) et Ayoub El Khaliqi (47è), alors que les visiteurs ont réduit le score par le biais de Zakaria Amzil (69è).
De son côté, le Difaa El Jadida avait assuré sa qualification, dimanche, en s'imposant face à l'AS Salé par 5 tirs au but à 4 (0-0 après prolongations).
Ce soir (22h15) au complexe sportif de Fès pour le compte de ce même tour, le MAS donnera la réplique aux FAR.


KAMAL MOUNTASSIR

Lu 606 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe











Inscription à la newsletter