Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

23 certificats négatifs délivrés en mars dernier à Essaouira

Les SARL arrivent en première position suivies des PP




23 certificats négatifs délivrés en mars dernier à Essaouira
Le nombre de certificats négatifs délivrés par la délégation provinciale de l’industrie et du commerce d’Essaouira au titre du mois de mars dernier, s’est établi à 23 autorisations contre 28 certificats négatifs durant la même période de l’année écoulée.
Selon le dernier rapport de conjoncture économique établi par ladite délégation, les Sociétés à responsabilité limitée (SARL) arrivent en première position avec 17 certificats négatifs, soit 74% du total, suivies des Personnes physiques (PP) avec 6 certificats négatifs (26%), rapporte la MAP.
Au cours du mois de mars dernier, le nombre des immatriculations au registre du commerce auprès du tribunal de 1ère instance d’Essaouira, a été de l’ordre de 31 contre 29 durant le mois de février dernier, soit 7%, lit-on dans le document.
Et la même source de faire observer que les Sociétés à responsabilité limitée (SARL) arrivent en première position avec 21 immatriculations (68%), suivies des Personnes physiques (PP) avec 10 immatriculations (32%).
S’agissant de la répartition géographique des certificats négatifs délivrés au titre du mois de mars dernier, la ville d’Essaouira s’est adjugé la première position avec 14 certificats négatifs, soit 61% du total, suivie des communes territoriales d’Ounagha, d’Aguerd, Meskala, Akermoud, El Hanchane, et Takoucht, avec 9 certificats négatifs (39%).
A noter également qu’au niveau des secteurs d’activités économiques, le commerce arrive en première position avec 7 certificats négatifs (30%), suivi du tourisme avec 6 certificats négatifs (26%), alors que les secteurs des services, et du bâtiment et travaux publics arrivent en dernière position avec respectivement 5 certificats négatifs chacun, soit 22% chacun.
En termes d’investissements projetés, les créations d’entreprises au titre de mars dernier peuvent générer un montant qui s’élève à 6.810.000,00 DH, dont 19% provient des investissements des étrangers, avec 56 emplois projetés au lieu de 63 au titre du même mois de l’année précédente, ajoute-t-on de même source.
S’agissant des dépôts de marques, modèles et dessins industriels, deux marques ont été déposées en mars dernier dans les secteurs des services et du commerce, précise-t-on.
Au cours de la même période, la Délégation de l’industrie et du commerce d’Essaouira a déclaré avoir délivré 7 certificats négatifs pour la création d’enseignes commerciales, conclut la même source.

Vendredi 10 Mai 2019

Lu 453 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.