Libération





Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

16èmes de finale de la Coupe du Trône de football : Le Difaâ doublé par le Hassania à Agadir


M'bark CHBANI
Lundi 6 Avril 2009

16èmes de finale de la Coupe du Trône de football : Le Difaâ doublé par le Hassania à Agadir
On jouait  le week-end dernier pour le compte des 1/16èmes de finale de la Coupe du Trône. L'un des matchs chocs entre clubs de première division opposait les Soussis du Hassania d'Agadir aux Foukkalis du Difaâ Hassani El jadidi. Bien qu'elle ait mis du temps à se dessiner, la victoire est finalement revenue aux  poulains de Moldovan qui ont  battu les jdidis par un but à zéro. Très courte victoire certes,  mais suffisante pour ouvrir la porte des 1/8èmes aux Gadiris bien partis pour accomplir un bon parcours en coupe,  pour peu qu'ils sachent bien gérer leur prochain match.
Certains diront que du côté des visiteurs, plusieurs titulaires manquaient à l'appel face au Hassania,  mais c'en est ainsi en football. Qu'une équipe s'aligne au grand complet ou avec des absences de marque en son sein, n'enlève rien au mérite de l'adversaire. Etaient absents des rangs du Difaâ :Lama, Moussa Souleïmane, Abdelouahed Abdessamad, Reda Riyahi, Adil Fegrouch et Khalid Oussiyagh.
D'entrée de jeu, les deux équipes essayèrent, chacune à sa manière de battre en brèche la défense de l'autre. Cela dura toute la première mi-temps. Mais à ce jeu-là, le Hassania fut le plus fort imposant certes sa domination à l'adversaire,  mais sans parvenir,  pour autant,  à bien conclure ses attaques répétées. La première mi-temps se termina donc sur un nul blanc.
Mais dès la reprise, les Gadiris se montèrent plus incisifs qu'en première période. Ce fut d'abord Gérard qui tenta sa chance à la 46ème, mais son tir passa au-dessus de la transversale. Une minute après, le Hassnia obtint un corner exécuté par Adil El Matouni. Hsaïni, qui fut pratiquement de toutes les  montées offensives de son équipe,  récupéra le ballon et le logea dans les filets du Difaâ. L'équipe gadirie pouvait alors souffler un peu libérée qu'elle était alors de la crispation vécue en première mi-temps.
Comme rien n'était encore définitivement joué, les visiteurs faillirent remettre les pendules à l'heure à la 53ème minute par Selmaji. Heureusement que Fahd Lahmadi,  qui était dans les bois à la place d'El Abbady  gardé par l'entraîneur sur le banc de touche, eut le réflexe  de sortir ce ballon très dangereux en corner.
Une bourde défensive des visiteurs commise à la 55ème minute permit à Gérard de recevoir balle en or. Pour avoir été plus lent à tirer, celui-ci rata cette belle occasion.  Juste après, les attaques des locaux se firent de plus en plus rapprochées. Cependant, en terme d'efficacité, il n'en fut rien puisque ces derniers manquèrent trois bonnes occasions  aux 56ème, 57ème et 60ème minutes.
A la 70ème minute, Raâdouni,  de la  droite, glissa le ballon à Demyani qui le  mit hors du cadre. D'ailleurs, durant les vingt dernières minutes du match, les Jdidis mirent le paquet pour rattraper leur retard. Mais Hsaïni et ses camarades, qui ne voulaient pas être pris au dépourvu, firent tout pour éviter la moindre erreur.
Conscient du danger imminent, Moldovan, fit relever Semlali par El Bissati à la 76ème minute pour donner du tonus à l'équipe. Et même si Gérard donnait beaucoup de fil à retordre aux défenseurs jdidis, il le renvoya quand même aux vestiaires et fit entrer Ouzaïd à sa place. Celui-ci fut suivi de Yassine Rami qui releva Lirki à  la 86ème minute. Avec son entrée, la défense se renforça et  pouvait ainsi mieux gérer une fin de match difficile.
Ouzaïd tenta sa chance à deux reprises avant la période des  arrêts de jeu puisqu'il se présenta seul devant le gardien Ennadi à la 87ème minute mais celui-ci fut plus rapide que lui et s'empara du ballon au bon moment.  Ouzaïd récidiva à la 89ème minute en débouchant, cette fois-ci  du côté droit, mais son tir  passa à côté.
Il est à signaler qu'une minute de silence a été observée à la mémoire de feu Seddik Salimi, ancien arbitre de la CRA du Souss décédé dernièrement.


o Le petit tour du KACM
Les matches avancés samedi comptant pour les seizièmes de finale de la Coupe du Trône de football, édition 2008-2009, ont été marqués par des résultats conformes à la logique.
Hormis la sortie prématurée du DHJ défait par le HUSA, le second club du GNF I éliminé à ce stade de la compétition est le KACM, battu par la JSM : 1-0.
Quant aux autres clubs ayant balisé leur chemin pour le tour des huitièmes, se sont le WAC, le SCCM, l’OCK, la RSS, l’IRFBS et le Wifaq Bouznika..


Lu 429 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 5 Février 2023 - 17:05 Elimination au goût amer pour le WAC

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS