Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Zapatero : L'Espagne et le Maroc, un bon exemple de coexistence entre voisins

Pour l'ex-président du gouvernement espagnol, les relations entre Madrid et Rabat traversent un moment historique




​Zapatero : L'Espagne et le Maroc, un bon exemple de coexistence entre voisins
L'Espagne et le Maroc, dont les relations traversent actuellement un «moment historique» sont un «bon exemple de coexistence», grâce à leur héritage culturel et historique commun, a souligné l'ex-président du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero.
Lors d'une rencontre des jeunes leaders marocains avec leurs homologues du syndicat espagnol Union générale des travailleurs (UGT), tenue mercredi à Madrid dans le cadre des journées culturelles hispano-marocaines (27-28 janvier), M. Zapatero a affirmé que le Maroc et l'Espagne, qui donnent un exemple de coexistence sont appelés à être une référence de cohabitation pour le 21ème siècle.
M. Zapatero a noté, dans ce sens, que le Maroc a su tirer profit de sa position géographique entre l'Europe et le monde arabe, signalant que le Royaume voisin est l'un des «rares» pays du Sud de la Méditerranée qui dispose d'une crédibilité et du potentiel économique, en tant que pays émergent pour dialoguer avec l'Union européenne.
L'ex-président de l'Exécutif espagnol, membre du Parti socialiste ouvrier (PSOE) a appelé, dans ce sens, l'UE à saisir le «grand potentiel» du Royaume pour approfondir sa coopération avec ce pays notamment dans le domaine des recherches scientifiques et des nouvelles technologies et autres. Soulignant que les relations entre son pays et le Maroc traversent actuellement un «moment historique», Zapatero a mis l'accent sur la nécessité de raffermir davantage les liens de coopération bilatérale dans les différents domaines, notamment économique, et ce par l'établissement de partenariats bilatéraux.
Pour M. Zapatero, le Maroc, qui est un «pays ami et frère», a connu un progrès encourageant tous azimuts, notamment dans le domaine social, notant que le Royaume a oeuvré au cours des dernières années, pour la consolidation des droits de l'Homme et particulièrement ceux de la femme. Il a cité dans ce cadre l'adoption du Code de la famille, qui a constitué un «événement marquant» sur la voie de l'égalité entre les femmes et les hommes au pays.
Par ailleurs, l'ex-président du gouvernement espagnol a souligné que la stabilité de la Méditerranée dépend de la stabilité du Maroc, un pays qui a pu éviter les bouleversements dramatiques qu'ont connus d'autres pays de la région. 
A signaler que cette rencontre des jeunes leaders a été sanctionnée par une déclaration appelant à la mise en place de politiques favorisant l'insertion des jeunes des deux pays dans le marché du travail. La déclaration a également plaidé pour le renforcement de la coopération bilatérale dans le domaine de l'emploi et l'implication des jeunes dans l'élaboration des politiques de travail, de la formation et de la coopération entre le Maroc et l'Espagne. 
En marge de ces journées, deux projets ont été présentés également, mercredi, par le consultant en projets de coopération au développement culturel et touristique, Manuel Mendez Guerrero, portant sur la protection de l'environnement et la préservation du patrimoine culturel.
Ces deux projets, qui s'inscrivent dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et qui ont bénéficié de l'appui de l'Agence espagnole de coopération internationale au développement (AECID), ont pour objectif de favoriser l'insertion de la femme rurale dans le monde du travail et de lutter contre la précarité sociale dans le milieu rural.
Cette manifestation culturelle a été marquée aussi par l'organisation au siège de l'UGT d'une exposition marocaine intitulée «Regard sur le Maroc à partir d'une autre rive», et une autre espagnole sous le thème «Voyage culturel au Maroc, vision de deux rives».
Cet évènement vise à promouvoir les relations entre les Maroc et l'Espagne et la connaissance entre les deux sociétés voisines. 

MAP
Vendredi 30 Janvier 2015

Lu 915 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés