Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Une Marocaine d’Espagne accusée d’avoir assassiné ses filles par superstition




​Une Marocaine d’Espagne accusée d’avoir assassiné ses filles par superstition
Une jeune femme marocaine, Ikram B de 27 ans et résidente à Saragosse (Espagne) a été accusée d’avoir assassiné ses deux filles par asphyxie et elle a tenté de tuer la troisième.
Selon le quotidien espagnol «El Pais», la jeune femme qui a été arrêtée, a cru que ses deux filles étaient possédées par des djinns.
Selon la même source, cette jeune femme et sa belle-mère se sont rendues, le 21 novembre dernier, dans un centre hospitalier à Saragosse avec le cadavre de l’une des filles asphyxiées, prénommée Sara et âgée de moins de trois mois.
La même scène s’est reproduite en juillet 2011. Une autre fille de la mise en cause, âgée également de moins de trois mois, a trouvé la mort dans des conditions similaires. Les médecins voulaient effectuer l’autopsie du cadavre, mais les parents s’y sont opposés pour des motifs religieux. 
En mars 2013, la jeune femme a également amené sa fille de 2 ans au centre hospitalier de Saragosse. Elle présentait les mêmes symptômes d’asphyxie, mais les médecins ont néanmoins réussi à la sauver. 
Ce dernier cas a suscité la suspicion des médecins, d’autant plus qu’ils ont observé qu’Ikram se comportait  avec une étrange indifférence malgré l’état grave de sa progéniture. C’est pour cette raison qu’ils ont avisé la police. 
En outre, les autorités ont décidé de confier la fille rescapée à un centre social dépendant de la ville d’Aragon, et sollicité un rapport psychiatrique de la femme marocaine.
Jusqu’à maintenant, celle-ci a nié catégoriquement les accusations portées contre elle et clamé son innocence devant la juge, Mercedes Terrer, qui a décidé de la mettre en détention préventive pour assassinat et tentative d’assassinat. 

M.T
Vendredi 5 Décembre 2014

Lu 502 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés