Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Un mouvement de femmes en Israël en ordre de bataille pour réveiller le "camp de paix"




​Un mouvement de femmes en Israël en ordre de bataille pour réveiller le "camp de paix"
Le conflit israélo-palestinien est le grand absent de la campagne pour les élections israéliennes du 17 mars mais un mouvement de femmes tente de redonner vie au "camp de la paix", moribond depuis des années. Le mouvement Women Wage Peace ("Les femmes font la paix") dont l'idée a germé pendant la guerre de juillet-août 2014 à Gaza, a été officiellement lancé fin novembre et compte plus de 7.000 adhérentes actives et 15.000 sympathisantes sur les réseaux sociaux, juives et arabes, affirme Michal Shamir, l'une de ses fondatrices.
Mercredi, des milliers de ses militantes se sont rassemblées face au Parlement israélien à Jérusalem pour dénoncer le silence de la classe politique sur le dossier israélo-palestinien et exiger du prochain gouvernement qu'il se fixe comme priorité un accord de paix. La campagne électorale a jusqu'ici été terne et sans débat de fond sur la possibilité de parvenir à un tel accord. 
Le Premier ministre sortant Benjamin Netanyahu, qui brigue un quatrième mandat, n'a pratiquement pas évoqué le dossier et mis surtout en avant sa capacité à faire face au programme nucléaire iranien. 
Son principal adversaire, le chef du parti travailliste, Isaac Herzog, a lui abordé le sujet avec prudence, se déclarant favorable à un Etat palestinien, mais répétant avec insistance que cela dépendrait aussi de "l'humeur du côté palestinien".
Les ONG et organisations de la société civile israéliennes, qui parvenaient dans les années 1980 et 1990 à mobiliser des milliers de personnes pour la paix, ont renoncé à lancer des appels à manifester en raison d'un climat de démobilisation lié à l'enlisement du processus de paix. 
Ce mouvement de femmes organise plusieurs fois par semaine des rencontres d'informations et des débats aux domiciles de sympathisantes, aux quatre coins d'Israël, ainsi que des petites manifestations aux carrefours routiers. 

AFP
Vendredi 6 Mars 2015

Lu 397 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés