Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Un instituteur devant le conseil de discipline

Pour avoir ridiculisé une élève dans une vidéo diffusée sur le web




​Un instituteur devant le conseil de discipline
Le ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle a décidé de suspendre un instituteur et de le déférer devant le conseil de discipline pour avoir ridiculisé, dans une vidéo publiée sur Internet, une élève qui n'est pas arrivée à écrire le chiffre 5.
Dans un communiqué rendu public mercredi, le ministère a fait savoir qu'après la large diffusion récemment de la vidéo incriminée sur les sites web, les réseaux sociaux et la presse écrite, il a mené ses enquêtes en coordination avec tous ses services régionaux et provinciaux afin d'identifier le responsable et l'établissement scolaire, lieu de tournage de la séquence en question. Selon la même source, les investigations ont conduit à la localisation du groupe scolaire, où une commission de coordination de l'inspection régionale a été dépêchée lundi pour mener une enquête avec toutes les parties concernées.
Le rapport de l'enquête, poursuit le communiqué, a conclu à l'authenticité de la vidéo tournée par un instituteur de l'enseignement primaire qui exerce dans un établissement scolaire de la délégation de Kénitra, relevant de l'Académie régionale de l'éducation et de la formation de Gharb-Chrarda-Beni Hssen.
Le ministère a exprimé son indignation à l'égard de cet acte qui va à l'encontre des principes fondamentaux de l'éducation. Le département rappelle avoir publié auparavant une circulaire interdisant les châtiments corporels et verbaux, tout en appelant la famille de l'éducation à s'inscrire dans une conception nouvelle éducative au diapason des missions de l'école dans sa dimension éducative.
Le ministère affirme qu'il traitera avec rigueur tout acte attentant aux principes d’éthique et d'éducation.

Vendredi 5 Décembre 2014

Lu 1111 fois


1.Posté par kia ala kia le 05/12/2014 08:04
Supposons une seule seconde que cette fille à des problèmes psy , il faut licencier ce malade mental d'instituteur .
Cette instituteur doit être placé un asile pour malade mentale .

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs