Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Un gouverneur américain appelle ses compatriotes à se méfier des Marocains

Le politicien républicain, candidat probable à l’investiture pour l’élection présidentielle de 2016




​Un gouverneur américain appelle ses compatriotes à se méfier des Marocains
Les Marocains ne seraient pas les bienvenus au Wisconsin, un État du Midwest des États-Unis. C’est en tout cas ce que laisse entendre Scott Walker,  gouverneur républicain de cet Etat, qui vient de faire une sortie médiatique inquiétante aussi bien pour l’image que pour la sécurité des Marocains résidant aux pays de l’Oncle Sam. Le politicien a, en effet, appelé les Américains à «se réveiller et à se méfier des immigrés marocains et indonésiens», lesquels, accuse-t-il, «ne viennent pas aux Etats-Unis pour travailler et vivre paisiblement mais bien pour d’autres raisons». Selon lui, «il ne s’agit plus que de simples Sud-Américains qui viennent en Amérique à la recherche d’un job et d’une vie meilleure mais il y a, désormais, parmi eux des Marocains et des Indonésiens qui ont d’autres motivations», a-t-il lancé, le 21 mai courant lors d’une rencontre avec les représentants de l’«Oklahoma Independent Petroleum Association», une association regroupant des compagnies pétrolières de l’Etat d’Oklahoma. Les propos du gouverneur ont été relayés via un enregistrement sonore, réalisé par un établissement de communication du parti adverse des Démocrates, avant d’être repris par le site américain «BuzzFeed News». 
Il est à rappeler que  Scott Walker, probable candidat à l’investiture pour l’élection présidentielle de 2016, avait, à maintes reprises, exprimé sa position par rapport aux immigrés,  notamment en 2014 lorsque le président américain a annoncé la régularisation de près de 5 millions d'illégaux. Le gouverneur du Wisconsin, parmi les farouches détracteurs de Barack Obama, avait menacé de lancer une procédure en justice contre celui-ci, tout en exprimant sa colère contre ce «blanc-seing» accordé par Obama à des millions de sans-papiers et l'effet d'attraction potentiel que cette décision peut avoir sur des millions d'autres.  

Mehdi Ouassat
Jeudi 28 Mai 2015

Lu 543 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés