Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Un Marocain nommé expert indépendant de l'ONU pour la Côte d'Ivoire

La désignation de Mohamed Ayat a été approuvée à l’unanimité




​Un Marocain nommé  expert indépendant de l'ONU pour la Côte d'Ivoire
Le juriste marocain Mohamed Ayat a été nommé, jeudi à Genève, expert indépendant des Nations unies sur la situation des droits de l'Homme en Côte d'Ivoire.
La désignation de ce chercheur reconnu en droit international a été approuvée à l'unanimité lors d'une séance plénière du conseil des droits de l'Homme au Palais des nations.
Membre du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), l'expert marocain exerce notamment en tant que conseiller juridique du procureur de la Cour pénale internationale (CPI).
Mohamed Ayat, titulaire en 1979 d'un doctorat d'Etat en droit à l'Université de Toulouse (France), a déjà été membre élu du Comité des droits de l'Homme des Nations unies de septembre 2008 à août 2009.
Il est également membre fondateur du groupe de recherche ILM sur "l'Islam : droit et modernité", basé à l'université de Durham aux Pays-Bas, professeur chercheur au Max Planck Institute (Allemagne) et auteur de plusieurs travaux consacrés à la justice pénale transitionnelle et à la criminologie. 
Sa contribution fut indéniable à un projet international de recherche sur la justice après les conflits armés, piloté par l'Institut international des hautes études en sciences criminelles (Italie), ainsi qu'à plusieurs recherches sur l'expérience marocaine en matière de Justice transitionnelle.
M. Ayat a en outre contribué, en 2008, à la rédaction des Codes modèles de justice pénale transitionnelle sponsorisés par les Nations unies, en tant que juriste représentant le monde arabo-musulman.
En tant qu'expert indépendant de l'ONU, il a pour mandat notamment d'évaluer la situation des droits de l'Homme en Côte d'Ivoire et de fournir une assistance aux autorités et aux parties concernées en vue de promouvoir la culture de la protection et du respect de ces mêmes droits et de renforcer les capacités du pays en la matière. 

MAP
Samedi 8 Novembre 2014

Lu 570 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés