Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Rencontre des ministres de la Justice du Maroc et de la France

Rabat a suspendu fin février 2014 sa coopération judiciaire avec Paris




​Rencontre des ministres de la Justice du Maroc et de la France
Les ministres marocain et français de la Justice doivent se rencontrer ce jeudi à Paris pour évoquer la coopération judiciaire entre les deux pays suspendue depuis début 2014, a annoncé mardi un responsable marocain. 
«La rencontre aura lieu ce jeudi à Paris», a précisé à l'AFP ce responsable du ministère de la Justice sous le couvert de l'anonymat.
 «Nous espérons que cette rencontre amorcera une reprise des pourparlers diplomatiques entre les deux parties», a déclaré plus tôt dans la journée le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, sans fournir de précisions sur la lieu et la date.
Le Maroc a suspendu fin février 2014 sa coopération judiciaire avec la France et la coopération sécuritaire a également été affectée, alors que les deux pays sont engagés dans une lutte de longue haleine contre le jihadisme. 
Les deux alliés, à la relation d'ordinaire bien cadrée, ont le plus grand mal à tourner la page d'une crise inédite, née puis alimentée par des dépôts de plainte en France contre de hauts dignitaires marocains, des impairs diplomatiques ou encore un rapprochement franco-algérien.
Le chef de la diplomatie marocaine devait se rendre vendredi dernier dans la capitale française pour rencontrer Laurent Fabius et tenter de résoudre cette brouille qui perdure depuis bientôt un an. Le voyage a toutefois été reporté afin de «se donner plus de temps pour régler les dossiers» en souffrance, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.
«La France est un pays ami et nous travaillons au recadrage de nos relations, dans un intérêt commun», avait-il ajouté.
Confirmant le report de la visite, le Quai d'Orsay avait pour sa part indiqué mercredi travailler «à identifier avec les autorités marocaines une nouvelle date», soulignant que M. Mezouar était «le bienvenu en France».
La semaine dernière, M. Fabius avait aussi évoqué une «prochaine» visite à Rabat, sans plus de précision.
Paris est l’un des premiers partenaires économiques du Royaume, où vivent entre 60.000 et 80.000 Français tandis que plus de 1,3 million de Marocains résident en France.

Jeudi 29 Janvier 2015

Lu 443 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés