Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Pannes




​Pannes
Et si on optait pour des ministères sans ministres à leur tête ?
Ce ne serait pas si surréaliste que cela, puisque celui de la Jeunesse et des Sports nous en sert le modèle depuis trois longs mois.
Et pendant ce temps, la Jeunesse de ce pays et son sport ne semblent pas trop s’en plaindre.
Avec ou sans Ouzzine, c’est toujours le même surplace, le même bricolage, le même rapiéçage et le même rafistolage.
Il n’y en a que pour le foot, mais ce n’est pas pour autant que ça coule à ce niveau. Notre seule «victoire» depuis fort longtemps, on la doit à la décision du Tribunal arbitral du sport qui vient de nous déclarer aptes à concourir pour la qualification aux phases finales des CAN de 2017 et 2019.
Qu’est-ce qu’on ne s’en est pas réjouis ! Il s’en est fallu de peu pour que l’on ne soit pas sortis par milliers pour manifester notre liesse !
Sinon Zaki est là, puisque des banderoles insolites disaient «le peuple veut Zaki ». Le même Zaki, comme ses prédécesseurs, est contraint de chercher ailleurs des joueurs dignes de former son équipe. C’est à se demander si l’on ne ferait pas mieux  d’annuler ce championnat national pourtant baptisé «pro». Certes, il y a cette équipe dite des «Locaux» que chapeaute cet autre entraîneur tout aussi veinard qu’est Fakher, mais à quoi peut bien servir une sélection  locale? Et que peut bien valoir cette innommable CHAN qui ne ressemble en rien à la vraie CAN?
Cela dit, il ne serait pas gentil de ne pas mentionner qu’il y a tout de même un ministre intérimaire, qui doit faire trop d’efforts pour ne pas confondre urbanisme et gambade. Tiens, il vient même de se rappeler à notre bon souvenir en mettant hors-circuit les membres élus de la Fédération de l’automobile pour désigner à leur place un comité dit provisoire constitué de fonctionnaires de la Jeunesse et Sports ! Le génie de ministre a détecté la panne et usé, vite fait, de pièces de rechange !
A propos, femme, enfants et familles ne seraient pas « en panne » grâce à Mme Hakkaoui ?
Et la société civile version Choubani ?
Et les transports et équipement, autoroutes et radars compris, tels que conçus par Rebbah ?
Hiérarchie oblige, la palme de la vraie panne, c’est, sans surprise, Benky qui la mérite.

Par Mohamed Benarbia
Jeudi 9 Avril 2015

Lu 340 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés