Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Montée de la violence contre les femmes

Les causes et les conséquences du phénomène dans la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord ont été débattues à Fès




​Montée de la violence contre les femmes
Les nouveaux types de violence contre les femmes et les crimes d'honneur ainsi que leurs conséquences sociales, économiques et politiques dans les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord ont été au centre des travaux du 7ème Forum international « Femmes méditerranéennes ».
Organisée les 29, 30 et 31 mai dernier, à Fès, à l’initiative du Centre ISIS pour femmes et développement, cette rencontre a réuni plusieurs intellectuels, éminents chercheurs et experts. 
Venus essentiellement de la région MENA, de l’Europe et de l’Asie, ces derniers ont débattu lors de ce conclave de diverses questions en rapport avec ce phénomène et son incidence sur la société et le développement des pays concernés.
Il est à souligner que les travaux de cette édition, initiée en partenariat avec la Fondation Konrad Adenauer-Stiftung, se sont articulés autour des questions portant pour l’essentiel sur «La signification de la montée de la violence contre les femmes », « La montée de la violence contre les femmes au Moyen-Orient», «La montée de la violence contre les femmes en Afrique du Nord », «Le patriarcat et les violences contre les femmes», «L’impact des masculinités» et «Les stratégies pour combattre la montée de la violence», entre autres.
Helmut Reifeld, le représentant de la Fondation Konrad Adenauer-Stiftung, a rappelé que ce forum visait surtout à débattre des solutions adéquates à la question de la violence contre les femmes dans la région MENA.
Intervenant à l’occasion de ce conclave, la présidente du Centre ISIS et directrice académique du forum, Mme Fatima Sadiqi, a rappelé les multiples formes de souffrances dont sont victimes les femmes de la région MENA et souligné quelques facteurs auxquels est liée la question de la violence à l'égard des femmes. Bien qu’ils soient nombreux et pas tous identifiés, elle en a cité quelques exemples. A savoir  l'enseignement, la culture, les médias et la loi.
Au cours de son intervention, la chercheuse marocaine a également exhorté tous les acteurs impliqués dans la lutte contre la propagation de l'extrémisme à collaborer en vue de contribuer à l'édification des nations basées sur l'égalité, la citoyenneté, la justice et une vie décente, rapporte la MAP. 
Elle a, par ailleurs, insisté sur le rôle des médias dans la lutte contre ce phénomène avant de plaider pour la mise en place d'un arsenal juridique répressif et l'élaboration des études de terrain approfondies et des données statistiques précises pour contrecarrer ce fléau social.
Soulignant le rôle joué par la gent féminine dans la vie familiale et socioéconomique et politique, le président de l'Association Fès-Saïss pour le développement culturel, social et économique, Mohamed Kabbaj, a, de son côté, indiqué que la femme est un facteur clé dans le processus de développement et de décollage économique du pays. Tandis que le wali de la région Fès-Boulemane, gouverneur de la préfecture de Fès, Mohamed Dardouri, a insisté sur l'intérêt de débattre de cette thématique, soulignant les efforts déployés par le Royaume dans ce domaine et plus généralement au niveau de l’amélioration de la condition de la femme marocaine. 
Efforts également soulignés par l'ancienne ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, Nouzha Skalli, qui a notamment souligné les réformes initiées par le Maroc en matière d'égalité entre les sexes à travers particulièrement l'adoption des Codes de la famille et de la nationalité. Sans toutefois omettre de rappeler les discriminations, l'exclusion et la marginalisation dont sont encore victimes les femmes. 

Alain Bouithy
Mardi 2 Juin 2015

Lu 367 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés