Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Manifestations et sit-in à Rabouni

Les activistes sahraouis défient le Polisario




​Manifestations et sit-in à Rabouni
Plusieurs activistes sahraouis des camps de Lahmada  ont manifesté hier et organisé des marches de protestation à Rabouni, indique un communiqué adressé à la presse à partir de Tindouf.
Les manifestations qui devraient s’achever sur un sit-in devant la direction du Polisario, ont été initiées en signe  de protestation contre l’usage par la gendarmerie et la sixième région militaire de la force contre les manifestants lors des mouvements de la semaine dernière. 
Ces manifestations qui ont été organisées en signe de soutien aux familles des victimes de la répression et aux personnes arrêtées par le Polisario et  dont les organisateurs ont revendiqué la libération ainsi que la prise de sanctions contre les instances sécuritaires et les dirigeants qui avaient ordonné et perpétré ces violences.
Rappelons que les camps du Polisario, près de Tindouf, avaient été secoués par des manifestations de protestation durant les 1, 2, 3 et 4 novembre courant. Elles avaient été violemment réprimées par les milices du Polisario encadrées par la gendarmerie algérienne; ce qui avait causé de nombreuses blessures dans les rangs des manifestants et des arrestations.  Pour éviter que ces violences ne se répètent plus, les protestataires  qui savent que le chef du Polisario avait donné ses instructions pour que tous les rassemblements soient dispersés avec violence, ont demandé à la représentation du HCR, aux coopérants étrangers présents dans les camps proches du lieu du sit-in d’hier, d’œuvrer à la protection des manifestants. Ils ont également renouvellé leur appel aux organisations humanitaires et à la presse de visiter les camps pour se rendre compte des violences et des violations des droits de l’Homme perpétrées par les milices du Polisario. 

Ahmadou El-Katab
Jeudi 13 Novembre 2014

Lu 586 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés