Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Manchester City impressionne, Arsenal souffle






Manchester City a frappé un grand coup en écrasant Liverpool (5-0), tandis qu'Arsenal a stoppé l'hémorragie en s'imposant contre le modeste Bournemouth (3-0), samedi lors de la 4e journée de Premier League.
Tenu en échec à Stoke (2-2) en fin d'après-midi, Manchester United conserve la tête du championnat (10 pts) grâce à une meilleure différence de but que son voisin City.
De leurs côtés, Chelsea et Tottenham ont aussi assuré à l'extérieur chez deux ambitieux. Les champions 2017 (9 pts) ont battu les champions 2016 de Leicester (2-1), tandis que les "Spurs" (7 pts) ont dominé Everton (3-0).
Pep Guardiola et ses hommes n'ont fait qu'une bouchée des "Reds", envoyant un message fort au reste de la Premier League: il faudra compter avec eux. Pourtant, Jürgen Klopp et les siens s'étaient montrés dangereux avant l'exclusion de Mané pour un violent contact avec la tête du gardien Ederson (37). Mais, déjà menés après l'ouverture du score d'Agüero (25), ils ont été incapables d'exister après l'incident, encaissant quatre buts sans même parvenir à tirer au but. Seule équipe à trois victoires, Manchester United a laissé ses premiers points en route chez un solide Stoke, porté par Choupo-Moting auteur d'un doublé (43, 64).
Si les Mancuniens ont marqué par Rashford (45+1) et Lukaku (57), le meilleur buteur du championnat avec quatre réalisations, ils ont aussi buté à de nombreuses reprises sur un excellent Pickford.
Mais les "Red Devils" ont aussi été sauvés plusieurs fois par un De Gea magnifique, notamment sur les tentatives de Shaqiri et Jesé.
Une défaite aurait été catastrophique pour Arsène Wenger après un mercato et un début de championnat ratés.
Mais ses "Gunners" n'ont jamais été en danger. Welbeck a mis les siens dans la bonne direction dès le début du match (6), puis Lacazette a inscrit son deuxième but de la saison (27) avant que Welbeck, encore, ne scelle le match (50). Attention toutefois, les Londoniens ont seulement battu des "Cherries" à la dérive, défaits pour la quatrième fois de suite. 
Prometteur pour les "Blues". Non seulement, les hommes d'Antonio Conte ont arraché la victoire dans la douleur grâce à Morata (42) et Kanté (50), résistant au retour des "Foxes" en fin de match, mais ils ont en plus enregistré le retour d'Hazard. Le Belge, blessé à une cheville depuis juin, est entré en fin de match pour disputer ses premières minutes de jeu de la saison.
Les "Spurs" ont enfin renoué avec la victoire, Kane avec les filets. Mauricio Pochettino et sa bande n'avaient pas gagné depuis la première journée à Newcastle (2-0), enchaînant ensuite une défaite contre Chelsea (2-1) et un nul contre 
Burnley (1-1).

Libé
Lundi 11 Septembre 2017

Lu 316 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Septembre 2020 - 18:00 Enfin, un carton plein du Wydad

Jeudi 17 Septembre 2020 - 17:55 Pirlo au banc d'essai à la Juventus