Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Les étudiants de l’ISITT voient rouge




​Les étudiants de l’ISITT voient rouge
«Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés». C’est ainsi qu’on peut qualifier la situation des étudiants  de l’Institut supérieur international du tourisme de Tanger (ISIT). Un grand nombre d’entre eux sont contraints de prendre leurs repas en dehors de leur établissement vu la mauvaise qualité de la nourriture servie.  Un fardeau difficile à supporter notamment pour les étudiants venus d’autres villes et qui sont obligés de supporter de nouvelles charges financières.
Une situation jugée d’absurde vu que l’ISIT de Tanger se positionne comme un levier de développement d’une offre supérieure en formation hôtelière et touristique (public-privé) au Maroc. Créée en 1972 par le ministère du Tourisme, cette institution est devenue une référence tant sur le plan régional et national qu’international. Elle est très sollicitée par les bacheliers pour la qualité de formation dispensée et l’excellent taux de réussite avoisinant 99%. Chaque année, l’ISIT de Tanger est fréquentée par un nombre important d’étudiants dont quelques centaines d’étrangers cherchant à se former et se professionnaliser comme des cadres supérieurs capables de mobiliser leurs compétences en conception, promotion, gestion rationnelle de produits touristiques et en management des entreprises du secteur. En effet, l’ISIT s’est particulièrement distingué par des spécialités à forte valeur ajoutée en termes d’opportunités d’emploi pour ses lauréats, à savoir le management de l’hôtellerie et de la restauration.
Ceci d’autant plus qu’Abdelhak Mouhtaj, directeur de l’ISIT de Tanger, a déjà promis que de grands moyens seront mobilisés pour faire de l’Institut un établissement d’excellence, comme le prévoit la Vision 2020. 
N.T

Jeudi 20 Novembre 2014

Lu 1408 fois


1.Posté par Alami Asmaa le 20/11/2014 17:41 (depuis mobile)
Ex lauréate de cet institut, j espère que l on prenne plus au sérieux cette question de restauration pour les étudiants. Il faut donner l exemple a d autres établissements étant donné que l institut s inscrit également dans l optique de former des fu

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés