Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Les Marocains d’Europe aux premières loges en matière de naturalisation

Quelque 59.300 MRE ont acquis les nationalités des Etats de l'UE en 2012




​Les Marocains d’Europe aux premières loges en matière de naturalisation
Quelque 59.300 personnes des 818.000 qui ont acquis la nationalité d'un Etat de l'Union européenne en 2012, étaient originaires du Maroc, indique mardi Eurostat, l'organe statistique de l'UE.
Parmi ces 59.300 personnes, environ 53 % ont acquis la nationalité française ou italienne, précise un rapport d'Eurostat, qui relève qu'un quart des nouveaux citoyens de l'UE étaient, outre Marocains, Turcs (53.800), Indiens (36.900), Equatoriens (28.900) ou Irakiens (27.500).
Globalement, plus de 85 % des récipiendaires d'une nationalité de l'UE en 2012 étaient citoyens d'un pays hors-UE. Plus en détail, Eurostat explique que dans onze Etats membres, plus de 9 sur 10 des personnes ayant acquis la nationalité en 2012 étaient citoyens d'un pays non-UE: en Estonie (99,7 %), en Lettonie (99,1 %), en Lituanie (99 %), en Espagne (98,5 %), en Bulgarie (96,9 %), au Portugal (96,6 %), en Grèce (95,4 %), au Royaume-Uni (94,5 %), en Irlande (94,3 %), en Italie (91,2 %) et au Danemark (90,8 %). 
En revanche, les personnes ayant acquis la nationalité en 2012 étaient majoritairement originaires d'un autre Etat membre de l'UE: au Luxembourg (86,6 %), en Hongrie (81,1 %) et à Chypre (54,4 %).  
Au sein de l'UE, les Roumains (25.200 personnes) ont constitué le premier groupe de citoyens de l'UE ayant acquis la nationalité d'un autre Etat membre de l'UE, suivis des Polonais (12.800) et des Italiens (7.900).
S'agissant des caractéristiques de ces nouveaux citoyens de l'UE, Eurostat relève que l'âge médian des personnes ayant acquis la nationalité en 2012 s'établissait à 31,4 ans (contre 41,6 pour la population totale de l'UE 28), plus d'un tiers (35,3 %) étant âgé de moins de 25 ans et plus de la moitié (58,4 %) ayant entre 25 et 54 ans, alors que les 55 ans et plus représentaient environ 6 %. 
Autre statistique-phare mise en exergue par Eurostat : trois-quarts des personnes ayant acquis une nationalité de l'UE en 2012 sont devenus citoyens d'un des six Etats membres, qui sont le Royaume-Uni (193.900 personnes, ou 23,7 % de tous les octrois de nationalité dans l'UE 28 en 2012), l'Allemagne (114.600 ou 14 %), la France (96.100 ou 11,7%), l'Espagne (94.100 ou 11,5 %), l'Italie (65.400 ou 8 %) et la Suède (50.200 ou 6,1 %).
De manière générale, le nombre de personne ayant acquis la nationalité d'un Etat membre de l'UE en 2012 a augmenté de 4 % par rapport à 2011 et de 6 % par rapport à 2009. 

MAP
Jeudi 20 Novembre 2014

Lu 368 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs