Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Les Canaries appréhendent un conflit avec le Maroc

Les opérations de prospection pétrolière menées par Repsol pourraient mettre le feu aux poudres, selon le président du gouvernement canarien




​Les Canaries appréhendent un conflit avec le Maroc
Le président du gouvernement des Iles Canaries, Paulino Rivero, a mis en garde le gouvernement de Mariano Rajoy contre un conflit avec le Maroc à cause des prospections pétrolières dans la zone.
Il a déploré avant-hier le commencement des travaux de prospection au large des Iles Canaries par la société espagnole privée Repsol. « L’assaut contre les ressources des Canariens par une société privée a commencé avec l’appui du gouvernement central », a-t-il souligné. Et d’avertir que ces prospections pourraient conduire « à des situations conflictuelles dans notre relation avec notre voisin le Maroc ». Paulino Rivero a, par ailleurs, annoncé aux journalistes qu’il a pris connaissance de l’information concernant le lancement des travaux par la presse. Cela démontre, selon lui, « le comportement colonial envers les Iles Canaries. Chose qui est inadmissible et intolérable ». Les autorités canariennes souhaitaient organiser un référendum pour consulter la population à propos de ces prospections, mais le gouvernement central l’a suspendu.
A noter que les autorités des Iles Canaries s’opposent fermement à toute prospection pétrolière au large des Iles Canaries surtout près de Lanzarote et de Fuerteventura. Elles  craignent son impact négatif sur l’environnement surtout que l’économie locale dépend largement du tourisme. 
Mais cette opposition ne date pas d’aujourd’hui. Des autorisations avaient été en effet accordées par le gouvernement de Jose Maria Aznar (Parti populaire) en décembre 2001, mais face à la levée de boucliers des autorités canariennes, le gouvernement Zapatero avait gelé ce projet qui est en train de se concrétiser depuis l’arrivée du Parti conservateur au pouvoir et la désignation du Canarien, José Manuel Soria, comme ministre de l’Industrie, de l’Energie et du  Tourisme dans le gouvernement Rajoy. 

M.T
Jeudi 20 Novembre 2014

Lu 1020 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs