Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le personnel de l’OCP exprime son ras-le-bol

Le Syndicat démocratique affilié à la FDT organisera un sit-in ce jeudi




​Le personnel de l’OCP exprime son ras-le-bol
Le bras de fer continue entre les phosphatiers et l’OCP. A l’origine de ce conflit social, la détérioration de la situation sociale et matérielle du personnel de l’OCP qui a mal géré la problématique de la retraite de ses personnels.
Devant cette situation, le Syndicat démocratique des phosphatiers affilié à la Fédération démocratique du travail (FDT) a annoncé qu’il observerait un sit-in ce jeudi 25 avril devant le siège de la direction générale de l’OCP à partir de 10 heures.
Lors d’un point de presse organisé hier matin au siège de la FDT à Casablanca, les dirigeants du syndicat ont affirmé que le but de ce sit-in est de mettre en garde les responsables de l’OCP contre cette situation chaotique en vue « de trouver une solution équitable pour cette catégorie et éviter donc tout ce qui peut nous obliger à prévoir un programme de protestation jusqu’à la réalisation de ses revendications », a assuré un communiqué lu lors de ce point de presse. 
Selon la même source, la direction de l’OCP avait déposé depuis 1979 et jusqu’à 2005 les retenues de retraite dans la Caisse interne de retraite qui a été créée en 1947 (ordre de service n° 305 du 24 mars 1947 instituant un régime de pension de l’OCP). 
Après la fermeture de cette caisse en 2000, les nouvelles recrues sont désormais affiliées au régime du RCAR. La direction de l’OCP a procédé également au dépôt des retenues à la CNSS entre 2005 et 2008. 
Le Syndicat démocratique des phosphatiers a critiqué ce « cafouillage » et « le manque d’une vision claire » dans la gestion de la problématique de retraite de cette catégorie des personnels de l’OCP. S’ajoute à cela la manière « obscure » et « injuste » avec laquelle les pensions sont calculées surtout pour la catégorie dont les cotisations ont été déposées à la CIR-OCP.
Sur l’une des affiches collées sur les murs de la salle de conférence au siège central de la FDT, on peut lire les principales revendications de cette catégorie de personnels de l’OCP : la fusion des caisses de retraite CNSS, CIR-OCP et RCAR, la déclaration devant prendre en compte la date réelle de l’embauche au lieu du 01-07-2008, l’augmentation des pensions mensuelles pour les retraites et la couverture médicale globale. 

Mourad Tabet
Mardi 21 Avril 2015

Lu 1111 fois

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés