Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le Maroc réitère son soutien au processus politique au Sahara sous la supervision exclusive de l'ONU




La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a réitéré la disposition du Maroc à soutenir le processus politique, sous la supervision "exclusive" de l'ONU, pour parvenir à une solution politique et mutuellement acceptable au conflit artificiel sur le Sahara marocain, sur la base de la proposition marocaine d'autonomie. 
La ministre déléguée, qui s'exprimait, mercredi à Rabat à l'ouverture d'un colloque organisé par le Club diplomatique marocain sur la "convergence des approches du Maroc et de l'ONU pour la paix, le droit international et le développement durable", a souligné que ce plan marocain d'autonomie, reconnu comme crédible et sérieux par la communauté internationale et salué à plusieurs reprises par les résolutions du Conseil de sécurité, est la seule solution crédible susceptible de mettre fin à ce conflit artificiel et d'assainir le climat dans la région du Maghreb.
Après avoir donné un aperçu sur l'évolution des relations de coopération fructueuse entre le Royaume du Maroc et l'ONU pour le règlement de ce conflit, malgré les manœuvres des autres parties pour maintenir le statu quo, la ministre déléguée a rappelé que le Conseil de sécurité ne cesse de réaffirmer la pertinence de la proposition marocaine d'autonomie et d'appeler à l'adhésion des parties au processus de négociations avec sérieux et bonne foi.
Fort de son appartenance islamique, africaine, arabe et méditerranéenne et de son engagement en faveur de la coopération Sud-Sud, comme il a été consacré par la Constitution, la politique étrangère du Maroc s'inscrit en droite ligne avec les principes de l'Organisation des Nations unies, visant le maintien de la paix et la sécurité dans le monde, la consécration de la primauté du droit international et le respect de la souveraineté et l'intégrité territoriale des Etats membres, a-t-elle affirmé.
Ainsi, dans le domaine du maintien de la paix, explique la ministre déléguée, le Royaume est parmi les rares pays africains ayant participé, depuis plus d'un demi-siècle, aux opérations onusiennes de maintien de la paix dans les quatre coins du monde, précisant que près de 50.000 Casques bleus marocains ont participé à ces opérations, en plus du renforcement de l'aide humanitaire à travers la mise en place des hôpitaux de campagne marocains dans les zones de conflit.
Abordant la coopération Sud-Sud, elle a réaffirmé que S.M le Roi Mohammed VI a fait de l'Afrique une des priorités stratégiques de la politique extérieure du Maroc, rappelant les dernières visites du Souverain dans plusieurs pays africains et les projets de coopération et de partenariat signés dans ce cadre.
Organisée en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération à l'occasion de la célébration du 70ème anniversaire de la création de l'Organisation des Nations unies, ce colloque a été marqué par la participation notamment de représentants du corps diplomatique accrédité au Maroc, des experts et des universitaires.

Vendredi 30 Octobre 2015

Lu 954 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs