Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le Groupe socialiste réclame une visite d’inspection au Complexe Moulay Abdellah

Pour l’Association marocaine de protection des biens publics, Ouzzine doit démissionner




​Le Groupe socialiste réclame une visite d’inspection au Complexe Moulay Abdellah
Le scandale de la pelouse du Complexe sportif Moulay Abdellah à Rabat continue de susciter de vives réactions de la part de la classe politique marocaine. A cet effet, le Groupe socialiste à la Chambre des représentants a appelé à ce qu’une visite soit effectuée audit complexe en vue de s’enquérir de l’état des lieux et de constater de visu cette triste réalité qui, hélas, a fait le tour du monde.
Dans une lettre adressée à la présidente de la Commission des secteurs sociaux à la Chambre des représentants, le président du Groupe socialiste a demandé qu’une commission puisse effectuer une visite d’inspection au Complexe Moulay Abdellah pour se faire une idée sur l’état de la pelouse qui fut complètement submergée les eaux lors du match des quarts de finale du Mondial FIFA des clubs, disputé jeudi dernier, entre les clubs australien de Sydney Wanderers et mexicain de Cruz Azul.
Il convient de rappeler que les travaux de réfection du Complexe Moulay Abdellah ont coûté au contribuable quelque 220 millions de dirhams. Une réfection chèrement payée pour que ledit stade soit de nouveau fermé, sachant qu’il devait abriter d’autres rencontres de la 11ème édition de la Coupe du monde des clubs. Mais suite à ce fâcheux scénario, le comité d’organisation du Mondial, en concertation avec le comité d’organisation locale, avait décidé de transférer les matches qui étaient programmés à Rabat au Grand stade de Marrakech.
Driss Lachguar a appelé également à la tenue d’urgence d’une réunion de la Commission des secteurs sociaux en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports. Cette réunion devrait être consacrée à l’examen des conditions qui ont entouré l’opération de réfection de l’Ensemble sportif Prince Moulay Abdellah.
Par ailleurs, l’Association marocaine de protection des biens publics n’a pas été en reste puisqu’elle a déposé une plainte auprès du ministre de la Justice et des Libertés, Mustapha Ramid. L’association réclame à ce que justice soit faite et que les responsables rendent des comptes. 
En tant que premier responsable du secteur du sport au Maroc, l’Association marocaine de protection des biens publics a demandé  que le ministre Mohamed Ouzzine soit entendu, alors qu’en principe il devait présenter sa démission. Outre le ministre, l’enquête doit concerner toutes les parties prenantes dans cette affaire dont le représentant légal de l’entreprise qui avait effectué les travaux de réfection du Complexe Moulay Abdellah, d’après ladite association.
A signaler en dernier lieu, comme précité sur le plan sportif, que le Mondial FIFA des clubs devra prendre fin ce samedi avec la programmation au Grand stade de Marrakech de deux rencontres : celle du classement opposant les Néo-Zélandais d’Aukland City FC aux Mexicains de Cruz Azul et celle de la finale mettant aux prises les Espagnols du Real Madrid aux Argentins de San Lorenzo. 

J.G
Vendredi 19 Décembre 2014

Lu 882 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










Mots Croisés