Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le Forum social mondial entame ses travaux à Tunis sous le signe de la mauvaise organisation

La cérémonie d’ouverture reportée d’un jour et un niveau d’encadrement qui laisse à désirer




​Le Forum social mondial entame ses travaux à Tunis sous le signe de la mauvaise organisation
La capitale tunisienne a abrité mardi la séance d’ouverture de la quatrième édition du Forum social mondial qui se tient du 24 au 28 mars au campus Farhat Hachad El Manar. La cérémonie qui était prévue le mardi, a été reportée d’un jour à cause de la pluie battante dès le début de l’après-midi qui a frappé Tunis tout au long de la journée. Cependant, les ateliers et les conférences programmés pour le mercredi ont commencé à temps mais dans un campus surveillé par la police et l’armée, une situation attendue suite à l’attaque terroriste contre le musée du Bardo. 
Critiques des participants
Vers 9h du matin, une demi-heure après le début des travaux, la grande porte d’accueil demeurait bloquée par la forte affluence. Des policiers sont là pour effectuer le contrôle à l’entrée de gens fatigués venant de tous les coins du globe, en train d’attendre leur tour pour passer.
Et la galère continue. Trois heures dans une longue queue pour s’enregistrer et avoir le badge d’accès ainsi que le programme général du forum. 
Les participants s’indignent et critiquent à haute voix le comité d’organisation qui n’a prévu qu’une seule tente pour les inscriptions. «On dirait que l’on est devant le Mâabar de Rafah!», commente d’un ton ironique un activiste palestinien. D’autres participants qui étaient présents au forum en 2013 ont comparé les deux éditions et pointé du doigt le changement radical de l’esprit même du forum. «Le Forum social est sponsorisé cette année par des sociétés capitalistes, ceci nuit à son image. Un tel forum devrait être financé exclusivement par les organismes de la société civile», déclare Sara El Idrissi, participante et activiste marocaine qui s’en est prise plus tard à des policiers tunisiens qui faisaient entrer des Américains sans contrôle et au vu de leurs passeports seulement. 
Affluence record
A peu près 15.000 participants ont répondu présent au Forum social mondial dont 1000 représentants du Maroc. Suite à l’attaque du Bardo, le comité d’organisation craignait que ses conséquences n’impactent le déroulement du forum. Les participants, par contre, ont créé la surprise en défiant le terrorisme. 
La diversité des thématiques abordées dans le cadre du forum justifie leur affluence. Le programme de mercredi a proposé des débats intéressants et variés : migration, droit des femmes, écologie, affaire palestinienne, etc. 
Par ailleurs, le forum poursuivra ses travaux jusqu’à samedi prochain. Le programme prévu sera consacré aux questions de l’enseignement, de la santé, des alternatives de gauche, de l’économie sociale et solidaire et de l’avenir du Maghreb, thème qui promet un débat de fond entre tous les acteurs de la société maghrébine.  

DNES à Tunis : Mohammed Hamza Hachlaf
Vendredi 27 Mars 2015

Lu 562 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés