Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​Le Forum international pour la justice en Palestine rend hommage à Mustapha El Ktiri




​Le Forum international pour la justice en Palestine rend hommage à Mustapha El Ktiri
Un vibrant hommage a été rendu, dimanche à Beyrouth, au haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération, Mustapha El Ktiri, en marge du Forum international pour la justice en Palestine, dont les travaux ont pris fin lundi. Organisé par "Le rassemblement des comités et des ligues populaires", le forum a rendu également hommage à l'ancien secrétaire américain à la justice, Ramzi Clark et au doyen des journalistes libanais Mohamed Baalabki, en présence de juristes, de politiciens et d'activistes arabes dont des Marocains. 
Cette initiative constitue "une sollicitude morale aussi bien pour moi que pour le Maroc" qui occupe une place de choix au sein de la communauté arabe et internationale, a indiqué M. El Ktiri dans une déclaration à la MAP.
Selon M. El Ktiri, cet hommage s'inscrit dans le cadre de l'encouragement des efforts déployés par le Maroc pour "rapprocher les visions et raffermir les relations entre les pays arabes notamment sur les questions d'intérêt commun, à caractère politique, économique et social".
Cet hommage s'inscrit dans le cadre de l'encouragement des efforts et initiatives consentis par le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération pour le règlement de plusieurs questions, a-t-il relevé, notant que le Maroc était à la tête des pays qui "présentaient des projets de résolutions sur des questions revêtant une importance capitale pour les pays arabes". Ont pris part au Forum international pour la justice en Palestine, du côté marocain, les parlementaires Reda Benkhaldoun et Ahmed Adrak (Parti Justice et développement), l'ancien secrétaire général du Congrès panarabe et coordonnateur du Groupe d'action nationale pour le soutien de la Palestine, Khalid Sefiani et les avocats relevant du barreau de Rabat, Abderrahman Amrou, Chafik Doublani et Arbi Fanid.

Mercredi 25 Février 2015

Lu 102 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés