Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

​La présence des parlementaires désormais contrôlée par voie électronique

A la Chambre basse, les députés s’essaient aux nouvelles technologies




​La présence des parlementaires désormais contrôlée par voie électronique
Au Parlement, c’est une petite révolution  technologique qui commence, doucement mais sûrement. La Chambre des représentants se met en effet  à l’heure du digital.  Une séquence s’ouvre pour une action parlementaire qui a souvent été accusée de non professionnalisme.  Les nouvelles technologies y font leur entrée. Les  actions et les méthodes  de travail se modernisent. 
La présence des députés sera désormais contrôlée grâce à une carte digitale. La guerre contre l’absentéisme est décrétée et ses armes seront électroniques ! 
Les députés se sont essayés au vote électronique. La semaine passée, trois projets de lois ont été adoptés  suite à un vote électronique. Et malgré les résistances enregistrées ici ou là, cette manière d’exprimer sa voix est partie pour s’installer dans le paysage parlementaire. Bientôt fini le vote à main levée et le comptage des bras tendus ? En tout cas, c’est tout le souhait du  président de la Chambre des représentants, le RNI Rachid Talbi Alami  qui annonce l’entrée en vigueur du fameux tableau électronique. 
Quelques semaines seulement après son élection à la présidence de la Chambre basse, Rachid Tabli Alami en a fait la promesse. Les élus de la nation inaugureront  l’année 2015 avec zéro papier. «La Chambre des représentants consomme environ 400.000 dhs de papier et ce uniquement pour la loi de Finances!» nous avait déclaré le président du perchoir. L’ambition était  alors clairement affichée : arriver à zéro papier à l’horizon 2015 et digitaliser l’action parlementaire. Dans cette perspective, la décision de  généralisation de l’I Pad avait  été également prise. Promesse tenue : la digitalisation de l’action parlementaire est en marche et même en bonne marche. Sous la Coupole, le papier est une « denrée » en voie de disparition. 
Les députés s’arriment aux nouvelles technologies et l’action du Parlement sera mieux exposée sur le web.   Une nouvelle configuration du site du parlement.ma est fin prête. Le nouveau site de la Chambre des représentants sera plus étoffé, plus informatif et  plus pratique à la consultation et ce dans trois langues: arabe, français et anglais.  

Narjis Rerhaye
Mercredi 3 Décembre 2014

Lu 495 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés